RELISTOR (METHYLNALTREXONE BROMURE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la constipation liée aux opioïdes chez les patients présentant une pathologie à un stade avancé et relevant de soins palliatifs, lorsque la réponse aux laxatifs habituels a été insuffisante.
Voie d'administration : Injectable
Molécule : METHYLNALTREXONE BROMURE

L'avis des patients sur RELISTOR

En résumé

Niveau de satisfaction général : 5.33/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 7.17/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 7.67/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 10.00/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 5.33/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 8.00/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
ericanice
le 27/10/2019

       RELISTOR

antagoniste des morphiniques

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire


avatar
ericanice
le 27/10/2019

       RELISTOR

antagoniste des morphiniques

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire


avatar
ericanice
le 27/10/2019

       RELISTOR

antagoniste des morphiniques

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire


avatar
ericanice
le 27/10/2019

       RELISTOR

antagoniste des morphiniques

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire


avatar
ericanice
le 27/10/2019

       RELISTOR

antagoniste des morphiniques

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire


avatar
ericanice
le 27/10/2019

Médicament injectable en sous-cutané, tout est fourni, seringue avec aiguille rétractable en fin d'injection, deux tampons désinfectant.

Une aiguille très fine évite les bleus au point d'injection, ce qui est bien pensé pour éviter que ce traitement quotidien devienne gênant.

Ce traitement est un antagoniste aux problèmes de constipation liés à la prise de morphiniques au long court.

Il faut être patient, les premiers signes d'efficacitée régulière liés au Relistor apparaissent environ 45 jours après le début des injections.

Avec au début, des selles molles voire liquide, suivies de plusieurs nouveaux passages de constipation puis une certaine stabilité s'installe.

Bien entendu, on ne peut pas dire qu'on retrouve un cycle naturel, mais un bon compromis entre un transit bloqué et un transit normal.

Lancez-vous, parce que nos douleurs chronique qu'elles soient neuropathique, physique, fantôme, etc... calmées par des traitements morphiniques ont souvent la constipation comme effet secondaire.

Même si on en parle peu, sûrement par tabou, cela devient vite une véritable punition lorsqu'il faut réussir à aller à la selle.

Le fait de faire un effort accentue nos douleurs et bien souvent sans efficacité.

Personnellement, j'ai un syndrome de la queue de cheval post-opératoire d'une arthrodèse, avec une perte de sensations de pratiquement la totalité du bassin, une abolition des sphincters anales.

J'ai donc des pertes fécale ce qui est contradictoire avec la constipation, mais pour m'aider à évacuer mes selles, j'utilise Normacol lavement adulte une heure environ avant d'utiliser le "système peristeen" au moment choisi.

Je mets donc des tampons rectale à changer toutes les quatre heures en moyenne pour éviter les fissures anale, et des protections complète la nuit.

C'est le prix a payer pour avoir une sorte de confort de vie, j'ai eu beaucoup de mal à m'y faire, mais je n'ai eu aucune alternatives possible.

Bon courage à vous toutes et tous, n'hésitez pas à tenter ce médicament si vous vous trouvez dans cette situation, n'hésitez pas à me poser vos questions.

Merci ☺️

Votre commentaire