PENTACARINAT (PENTAMIDINE ISETIONATE) : Avis et témoignages de patients

/static/themes-v3/default/images/default/opinion/traitement/intro.jpg?1564492295

Indications du médicament

Ce médicament est indiqué (en aérosol) dans la prévention des infections à Pneumocystis carinii chez l'immunodéprimé, notamment chez les patients infectés par le VIH et à risque de pneumocystose, en cas d'intolérance ou de contre-indication au sulfaméthoxazole-triméthoprime. D'éventuelles localisations extra-respiratoires de cette infection ne sont pas prévenues par les aérosols. L'appareil de nébulisation de référence était le Respirgard II. Tout autre appareil ayant les mêmes caractéristiques (Cf. rubrique "Posologie et mode d'administration") peut être utilisé à condition que la granulométrie ait été validée avec une solution de pentamidine.
Voie d'administration : Injectable, Respiratoire
Molécule : PENTAMIDINE ISETIONATE

L'avis des patients sur PENTACARINAT

En résumé

Niveau de satisfaction général : 1.00/10 En savoir plus

Efficacité du traitement : 1.00/10 En savoir plus

Simplicité de la prise : 1.00/10 En savoir plus

Respect de la prise du traitement : 1.00/10 En savoir plus

Effets indésirables perçus : 1.00/10 En savoir plus

Amélioration de la qualité de vie : 1.00/10 En savoir plus

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

1 = Jamais
10 = Toujours

1 = Pas du tout important
10 = Extrêmement important

1 = Pas du tout satisfait
10 = Extrêmement satisfait

Conseils et astuces de la communauté


avatar
kristian
le 05/11/2019

Le protocole d'administration qui impose une surveillance pendant la prise du traitement doit être impérativement respecté. En cas d'intolérance, les.conséquences peuvent s'avererer très graves voire invalidantes.

Votre commentaire


avatar
kristian
le 17/05/2017
Le 1er et seul aérosol administré a provoqué une importante réaction allergique entrainant une aggravation de l'état cardiaque et pneumologique avec depuis mise sous oxygénothérapie permanente. Le protocole d'administration n'a pas été respecté : - pat

Votre commentaire


avatar
kristian
le 17/05/2017
Ce médicament à constitué une véritable catastrophe. L'unique aérosol a aggravé la bpco (gold 2,3 à 4) et donc la maladie cardiaque.

Votre commentaire