Fiche : AMINOPHYLLINE

L'aminophylline par voie parentérale est indiquée dans l'état de mal asthmatique (asthme aigu grave), uniquement en cas de contrôle insuffisant des symptômes par l'administration d'un béta 2 mimétique par voie nébulisée ou intraveineuse continue éventuellement associés à un anticholinergique par voie inhalée. REMARQUE : les béta 2 mimétiques par voie nébulisée ou intraveineuse, éventuellement associés à un traitement anticholinergique par voie inhalée, exercent un effet bronchodilatateur plus puissant et restent le traitement de première intention de l'asthme aigu grave. L'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs. L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.

S'inscrire pour évaluer ce médicament

Indications du médicament

L'aminophylline par voie parentérale est indiquée dans l'état de mal asthmatique (asthme aigu grave), uniquement en cas de contrôle insuffisant des symptômes par l'administration d'un béta 2 mimétique par voie nébulisée ou intraveineuse continue éventuellement associés à un anticholinergique par voie inhalée. REMARQUE : les béta 2 mimétiques par voie nébulisée ou intraveineuse, éventuellement associés à un traitement anticholinergique par voie inhalée, exercent un effet bronchodilatateur plus puissant et restent le traitement de première intention de l'asthme aigu grave. L'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs. L'administration ne doit être envisagée qu'en milieu spécialisé (unité de soins intensifs). Les taux plasmatiques de théophylline doivent être vérifiés après la mise en route du traitement par voie intraveineuse. Les taux plasmatiques efficaces sur la bronchodilatation sont compris entre 0,005 et 0,015mg/ml. Les effets indésirables peuvent apparaître dès un taux plasmatique de 0,015mg/ml. Celui-ci ne devra pas dépasser 0,020mg/ml en raison du risque majeur de survenue d'effets indésirables graves toxiques.

L'avis des membres Carenity

0 = Pas satisfait du tout
10 = Extrêmement satisfait

Cartes des membres utilisant AMINOPHYLLINE

Consulter d'autres fiches médicaments

Médicament

RELVAR ELLIPTA

En savoir plus
Médicament

ROVAMYCINE

En savoir plus
Médicament

QVARSPRAY

En savoir plus