«
»

Top

La maladie de Raynaud : causes, symptômes et traitements !

Publié le 6 mars 2023 • Par Candice Salomé

La maladie de Raynaud (aussi appelée phénomène de Raynaud) se caractérise par un arrêt temporaire de la circulation sanguine au niveau des extrémités, le plus souvent les doigts.  

Il s’agit d’un trouble chronique de la circulation du sang, qui survient de façon périodique en cas d’exposition au froid mais aussi, plus rarement, en cas de stress émotionnel. 
 
Mais alors, qu’est-ce que la maladie de Raynaud ? Quelles différences avec le syndrome de Raynaud ? Quelles en sont les causes ? Comment la traiter ? 

On vous dit tout dans notre article !

La maladie de Raynaud : causes, symptômes et traitements !

La maladie (ou phénomène) de Raynaud : qu’est-ce que c’est ? 

La maladie de Raynaud et le syndrome de Raynaud, qui sont deux pathologies légèrement différentes, ce n’est pas seulement avoir les mains et/ou les pieds froids. 

En effet, il s’agit d’un trouble chronique de la circulation sanguine au niveau des extrémités, principalement des doigts, plus rarement des orteils et parfois du nez et des oreilles. 

Il s’agit d’un trouble vasomoteur qui est dû à la contraction temporaire des vaisseaux sanguins (que l’on appelle vasoconstriction) et qui prive les extrémités de l’apport en sang et en oxygène. L’arrêt anormal, brutal et passager de la circulation artérielle est responsable de la survenue des symptômes liés à la maladie de Raynaud. 

Les extrémités touchées - les doigts et plus rarement les orteils – deviennent soudainement blanches, froides et deviennent insensibles ou engourdies, car le sang ne circule plus. D’autres parties du corps peuvent être touchées comme le nez, les lèvres, les lobes d’oreilles ou parfois les mamelons. 

Le phénomène de Raynaud évolue par “crises” le plus souvent dues à une exposition au froid

La crise comporte généralement trois phases : 

La phase ischémique (aussi appelée syncopale ou blanche) 

Les doigts deviennent blancs et froids. Ils perdent leur sensibilité. Cela dure généralement quelques minutes. Dans certains cas, la crise se limite à cette première phase et la circulation sanguine revient à la normale juste après. 

La phase asphyxique (aussi appelée la phase bleue) 

Durant cette phase, les doigts touchés deviennent bleus et l’individu ressent des picotements qui peuvent être douloureux. On appelle cela dysesthésie. Cette deuxième phase dure quelques minutes également. 

La phase de récupération (aussi appelée la phase rouge) 

Les doigts reprennent des couleurs, se réchauffent et deviennent tuméfiés, rouges, sensibles voire même douloureux. Ils reprennent ensuite leur aspect normal en quelques minutes. 

Quelles sont les causes de la maladie (ou phénomène) de Raynaud ? 

La forme primaire 

Le phénomène de Raynaud est dans 90% des cas idiopathique, c’est-à-dire qu’il est de cause inconnue. On l’appelle alors maladie de Raynaud.  

La maladie de Raynaud apparaît le plus souvent à l’adolescence ou chez la femme jeune et en bonne santé. La maladie de Raynaud touche 6% des femmes âgées entre 25 et 40 ans (75 % à 90 % des cas de maladie de Raynaud sont des femmes). Dans environ 2/3 des cas, la maladie se résorbe d’elle-même après quelques années

Les crises se déclenchent après une exposition au froid ou en réaction à une émotion. Entre les crises, les doigts sont normaux, sans ulcération ni cicatrice.  

La maladie de Raynaud n’est pas une maladie grave mais à un retentissement important sur la qualité de vie des patients. 

La forme secondaire 

Chez les autres patients touchés par le phénomène de Raynaud, aussi appelé syndrome de Raynaud (10% des cas), il est secondaire, c’est-à-dire qu’il est lié à une autre pathologie ou provient d’une cause identifiée

Pour ces patients-là, le syndrome de Raynaud survient plus tard (après 40 ans) et les crises se déclenchent spontanément sans exposition au froid. Les symptômes ne touchent souvent qu’une main et des petites ulcérations sur les doigts peuvent apparaître. 

La prise de certains médicaments peut être à l’origine du syndrome de Raynaud. Ainsi, le médecin va toujours rechercher de ce côté-là et, lorsque cela est possible, proposer l’arrêt du traitement. Souvent cela suffit à supprimer les symptômes. 

Certaines maladies auto-immunes ou artérielles peuvent être en cause dans le syndrome de Raynaud (sclérodermie, maladie de Sharp, syndrome de Gougerot-Sjögren, lupus…). 

Enfin, l’origine du syndrome de Raynaud peut être professionnelle lorsque les mains et le bras sont soumis à des vibrations ou des chocs répétés

Quels sont les traitements de la maladie de Raynaud ? 

Pour la forme primaire, celle qui n’a pas de cause connue, il n’y a, en général, qu’une liste de conseils à suivre pour éviter le déclenchement des symptômes et seul un suivi médical léger est nécessaire

Néanmoins, lorsque la maladie de Raynaud est due à une autre maladie (forme secondaire ou syndrome de Raynaud) et lorsque les symptômes deviennent très gênants pour le patient, le médecin peut prescrire des médicaments destinés à dilater les vaisseaux sanguins. Il peut s’agir d’inhibiteurs calcique (la nifédipine, par exemple) ou de prostaglandines (l’iloprost en injection intraveineuse, par exemple). 

Dans les formes secondaires liées à la sclérodermie, le bosentan est parfois prescrit pour lutter contre les ulcérations des doigts liées à la maladie de Raynaud. 

Comment éviter la survenue des symptômes de la maladie de Raynaud ? 

De simples mesures à appliquer au quotidien peuvent réduire la fréquence des crises. Voici quelques conseils : 

  • Il est nécessaire d’arrêter de fumer. Fumer déclenche le resserrement des vaisseaux sanguins, ce qui augmente le risque de crise, ainsi que l’intensité et la durée des symptômes. Vous pouvez vous faire aider par un professionnel de santé, 
  • Vous pouvez vous protéger du froid sur l’ensemble du corps et porter des moufles (plutôt que des gants) qui permettent une mobilité des doigts et un réchauffement mutuel, 
  • Lorsqu’il fait très froid, vous pouvez utiliser des sachets chauffe-main à l’intérieur de vos gants/moufles. Ces derniers sont disponibles en pharmacie, dans les magasins spécialisés en chasse et pêche ou encore dans les magasins de sport, 
  • Il est préférable d’éviter les changements brusques de températures du chaud vers le froid, 
  • Vous pouvez porter des gants isolants lorsque vous manipulez des aliments ou des objets froids
  • Il est recommandé d’éviter de porter des bijoux serrés (bagues, bracelets) ainsi que des chaussures trop serrées également, 
  • Les boissons riches en caféine telles que le café, le thé, les colas font se contracter les petits vaisseaux sanguins. Buvez-en avec modération, 
  • Consultez la notice des médicaments utilisés afin d’identifier si la maladie de Raynaud est un de leurs effets indésirables et parlez-en à votre médecin, 
  • Faites régulièrement de l’exercice afin d’activer la circulation sanguine et de lutter contre le stress. 
  • Enfin, si la maladie de Raynaud est liée à votre activité professionnelle, n’hésitez pas à en discuter avec le médecin du travail. Une adaptation du poste de travail peut être nécessaire


Cet article vous a plu ? 
 
 
Cliquez sur J’aime ou partagez votre ressenti et vos interrogations avec la communauté en commentaire ci-dessous ! 
 
 
Prenez soin de vous ! 


12
avatar Candice Salomé

Auteur : Candice Salomé, Rédactrice Santé

Créatrice de contenus chez Carenity, Candice est spécialisée dans la rédaction d’articles santé. Elle a une appétence particulière pour les domaines de la psychologie, du bien-être et du sport.

Candice est... >> En savoir plus

1 commentaire


youpi0711
le 28/03/2023

Bjr,Je souhaiterai parler avec des parents qui ont des enfants, voir ados qui ont ce problème de santé SVP?

afin de partager ...merci.

Vous aimerez aussi

Maladies et douleurs chroniques : quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

Maladies et douleurs chroniques : quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

Lire l'article
L'épigénétique, qu'est-ce que c'est ? Comment influence-t-elle notre santé ?

L'épigénétique, qu'est-ce que c'est ? Comment influence-t-elle notre santé ?

Lire l'article
Acide hyaluronique : les bienfaits sur notre santé

Acide hyaluronique : les bienfaits sur notre santé

Lire l'article
La spiruline : décryptons les bienfaits de ce superaliment naturel

La spiruline : décryptons les bienfaits de ce superaliment naturel

Lire l'article