Fausse couche : un moment difficile à passer

/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg?1516194360

Patients Fausse couche

5 réponses

40 lectures

Sujet de la discussion


Posté le
Bon conseiller

Une fausse couche est généralement un moment difficile à passer car elle est source du développement de sentiments de culpabilité, de chagrin voire de dépression chez les mères.

Si avez été récemment victime d'une fausse couche, comment faites-vous pour tenter de dépasser ce moment difficile ? Si vous avez fait une fausse couche par le passé, quels conseils pourriez-vous donner aux membres de la communauté ?

Bonnes discussions.

Julien


Début de la discussion - 03/07/2013

Fausse couche : un moment difficile à passer

Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je relance le sujet !

Merci.

Julien

Fausse couche : un moment difficile à passer

Posté le

[contenu modéré par l'administrateur]

Fausse couche : un moment difficile à passer

Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Il faut toujours une première contribution pour lancer la discussion. N'hésitez pas à vous lancer !

Merci.

Julien

Fausse couche : un moment difficile à passer

Posté le

Bonjour, c'est un sujet assez délicat pour nous toutes. Cet été j'ai fait une fausse couche à 6semaine de grossesse. Au début je dois vous avouer c'est plus la fatigue les douleurs qui m'ont été pénible car dés le début de cette grossesse je n'y ai pas cru je suis tombé très vite enceinte en 15 jours aprés avoir enlevé mon stérilet. Mais je ne me suis JAMAIS  projeté avec ce bébé c'est ce qui m'a permis  de dédramatisé la situation car on peut dire que je suis plutôt loti avec le Lupus , maladie de Biermer , thyroïde d'Hashimoto, phenomene de Raynaud, colique ... Bref je suis mal parti mais j'étais bien suivi mais aprés on est maitre de rien.Bref j'ai perdu BB et le plus dur a été tout dabord d'attenuer mes douleurs qui étaient difficile j'ai fait une hémoragie avec infection qui  m'a envoyé aux urgences ou j'ai été bien prise en charge 15 jours d'hemoragie .c'est qu'une fois les douleurs passées au bout de 3 semaines  avec toujours cette ENORME fatigue qui persistait c'est seulement là que j'ai réalisé que j'avais perdu BB et que j'i commencé à y penser à savoir : pourquoi ? qu'ais-je fais de mal? qu'est ce que j'ai raté?... je me suis rendu malade et j'ai craqué C'est  la seul fausse couche que j'ai vécu et je ne le souhaite à personne tellement  c'est dur physiquement et psychologiquement. Mais heureusement je suis bien entouré ce qui m'a aidé à remonter la pente.Mais je pense que le fait que je ne me sois pas projeté m'a aidé aussi .Là on va retenter BB en esperant cette fois que ça marche car mon état d'esprit est different.

Fausse couche : un moment difficile à passer

Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Merci chère caty pour votre message.  

D'autres membres ont-ils des contributions ?