Une nouvelle molécule antidouleur découverte, mieux tolérée que la morphine

le 26 août 2016 • sur SantéMagazine



La morphine est un opioïde très utilisé contre la douleur mais à l'origine d'effets secondaires dangereux. Des chercheurs ont mis au point une molécule tout aussi efficace mais beaucoup moins addictive.

La morphine est l'un des analgésiques les plus utilisés au monde, mais c'est aussi l'un des plus dangereux car très addictif. Cet opiacé est aussi susceptible de provoquer chez certaines personnes un effet secondaire redouté: la dépression respiratoire (réduction de la fréquence et de l’amplitude respiratoire) qui peut conduire au décès.

Des chercheurs de la Stanford University School of Medicine (Californie) ont mis au point un nouveau composé en mesure de fournir les mêmes propriétés, mais en toute sécurité et comme l'affirme leur étude publiée dans la revue Nature, ce dernier a déjà montré son potentiel lors d'expériences menées sur des souris.

"Un médicament avec ces caractéristiques est une bonne nouvelle pour les médecins, les patients et...

Source SantéMagazine

Commentaires

le 26/08/2016

Une bonne chose , on avance lentement mais surement vers l'immortalité, si on mènent une vie saine , enfermer dans une pièce sans objet tranchants , avec un sol et des murs molletonné, avec de la nourriture bien choisie et sans échange directe avec nos semblables et tout autres source de contaminations , ce qui implique aussi d'avoir l'air épuré , de ne pas conduire et travailler , pour éviter les accidents .

Un jour des gens parviendront avec ces nouveaux médicament a dépasser les 200 ans , voir plus , seront ils plus heureux que nous actuellement pour autant???? 

le 26/08/2016

@Eauclair    Sans aller jusqu'à 200 ans ( Dieu .....ou le diable m'en garde !) si, atteint d'une pathologie qui fait mal, l'on peut vivre la vieillesse ( qui en soit n'est pas un cadeau !)   sans souffrir  et en gardant l'esprit dispos, c'est un bien il me semble. Et puis .....être jeune et souffrir n'est pas acceptable non plus, alors..... ....oui à cette nouvelle molécule si elle tient ses promesses. Je n'ajoute pas que je voudrais bien être une petite souris pour voir ça ...... elles le font déjà!

 

le 26/08/2016

Les pauvres , oui , je pense qu'elles demanderaient a en voir moins

le 26/08/2016

La douleur et la fatigue , on m'enlève ça , ouah! Ce serait super , car je ne me souviens pas du dernier jour ou j'ai pus dire , je ne me souviens pas non plus de l'avoir dis un jour:"-Aujourd'hui je suis bien" C'est une phrase qui ne fait pas partie de mon vocabulaire , j'espère connaitre ça , au moins une fois de mon vivant et si ces nouveaux médicaments peuvent le faire, c'est bien.

J'ai connus un peu ça avec les IPP , je suis passé d'une personne avec des brulures d'estomac terrible a plus rien pendant environ , trois jours , puis comme toutes médailles a son revers , j'ai commencé a développer des douleurs articulaires , mais comme c'était moins pire que les brulures d'estomac , j'ai continuais.

Voila que environ vingt ans plus tard , j'ai pus lire que ce n'était pas très bon pour le coeur , arrivera ce qui arrivera , je ne veux pas arrêter ce médicament.

Tout cela pour dire que celui dont on parlent ici , lui aussi va sans doute apporter un soulagement certain , mais a quel prix?

Souvenez vous du Vioxx , il fonctionnait pas mal aussi, jusqu’à ce que...


S'inscrire pour lire la suite

Rejoindre

C'est gratuit