Quelle nouvelle loi pour soutenir les aidants ?

le 8 oct. 2018 • sur AFP

/static/themes-v3/default/images/default/info/article/intro.jpg?1516194360

Samedi 6 octobre se tenait la Journée nationale des aidants. Le Premier ministre, la ministre de la Santé et plusieurs associations se sont exprimés à cette occasion.

 

journée des aidants

À l'occasion de la Journée nationale des aidants, le chef du gouvernement, ministre de l'Intérieur par intérim, a accompagné la ministre de la Santé Agnès Buzyn à la plateforme de répit des aidants Jeanne Garnier à Paris, et échangé avec ses membres.  

Un lieu essentiel à la bonne santé de beaucoup d'aidants. Selon l'association "Je t'aide", qui organise cette journée nationale pour la 9e année consécutive, on compte en France quelque 11 millions d'aidants, dont une grande majorité de femmes. Près d'un sur deux déclare souffrir de stress, surmenage ou anxiété.

Le Premier ministre a ainsi appelé à "sortir de l'isolement" les aidants familiaux : "Il faut faire en sorte que le sujet des aidants, avec toutes les difficultés que cela comporte, ne soit plus quelque chose qu'on supporte chacun de son côté", a expliqué Edouard Philippe. En effet, les aidants présents à cette journée ont exprimé leurs difficultés à expliquer aux autres ce qu'ils vivent. Certains se sentent incompris, comme Marie-Christine : "On peut même avoir des envies de meurtre, alors qu'on n'est pas des monstres pour autant. C'est essentiel d'en parler et de pouvoir partager ça".

>> Découvrez le témoignage d'Elisabeth,
membre de de Carenity et aidante de sa mère atteinte d'Alzheimer
<<

Edouard Philippe a également rendu hommage aux aidants pour leur participation à la solidarité nationale. En effet, les aidants peuvent assurer la charge du maintien à domicile des malades et de l'accompagnement quotidien, sans que l'État ne soit sollicité.

Dispositifs d'aide à domicile, reconnaissance, besoins spécifiques : Agnès Buzyn a enjoint les participants à prendre part à la concertation sur le grand âge et l'autonomie, qui sera bientôt lancée sur Internet et devant conduire à une loi avant fin 2019.

Et vous, quelles mesures voudriez-vous voir adoptées pour les aidants ?
Partagez votre expérience !

Source AFP

Commentaires

le 09/10/2018

.

le 10/10/2018

Ils ont besoins d'etre reconnu comme aidant et aussi  membre de la famille...

Des reunions de travaille avec les professionnelles qui entoure le patient  serait importante mais aussi des prise en charge de leur souffrance  spy de s'occuper au quotidien de la personne quils aiment. 

le 10/10/2018

.

le 29/10/2018

je fais partie d'une association de l'aide aux aidants! malgré un grand battage médiatique , une pièce de théatre pour sensibiliser les aidants et leur expliquer que nous étions là pour les aider et leur faire découvrir les différentes aides auxquelles ils avaient droit, nous sommes très peu nombreux à chaque réunion mensuelle et nous fermons les portes fin décembre!!! .  il faudrait pouvoir recenser chaque personne en attente d'aide et aller au domicile, essayer d'aider individuellement . J'avais fait ça en Alsace pendant 2 ans et ça marchait très bien , ; le Conseil départemental a déclaré que ça coutait trop cher ( nous n'étions que 3 !! ) et que eux feraient mieux, finalement , le conseil a baissé les bras et tout notre travail est tombé à l'eau !! ( nous avions une file de 220 patients !!   )  De quoi en décourager plus d'un !!

le 05/11/2018

Quand nous sommes aidants, (je ne parle pas pour moi....)ne peut on avoir une aide légale ? tierce personne ? Mon fils l'avait demandé pour sa soeur qui s'en occupait toute la journée et allait l'obtenir quand la mort l'a rattrapé ? cela existe encore ??

le 20/11/2018

Les aidants peuvent avoir envie de meurtre c'est difficile le quotidien avec des personnes malades ou handicapés mais les personnes handicapés consciente comme moi sep tres douloureuse je demande la. Mort tout les jours médecins non pas réponse la recherche disent que cela avance 20 ans de douleurs plus de nuits sans sommeil le malade quand là ministre de la santé vas donner une priorité à là sep et pas culpabiliser les jeunes parents avec les tres tres tres nombreux vaccins et les traitement retires pour problèmes doit on avoir confiance en la médecine actuellement je dis à chaque soignant excuser moi d'être malade.....!????

le 20/11/2018

.

le 21/11/2018
Facile à dire j'ai le sentiment que la neurologue n'entende pas mes douleurs je récent mes visites comme une. Maltraitance
le 21/11/2018

.

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 198 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & confidentiel