L’endurance façonne la génétique et la mémoire musculaire

le 27 sept. 2016 • sur Santé log

L'exercice d’endurance va modifier l'activité de milliers de gènes et donner lieu à une multitude de copies altérées dans nos cellules musculaires rapporte cette étude de l'Institut Karolinska. Des conclusions, présentées dans la revue Plos Genetics qui reviennent également sur le concept de « mémoire musculaire » ou l’adaptation progressive de notre corps à la pratique de l’exercice.
 
De nombreuses études ont documenté les bénéfices de l’exercice d'endurance régulier pour la santé et le bien-être, ainsi que pour la prévention des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l'obésité et d'autres maladies. Cette étude contribue à décrypter les processus moléculaires sous-jacents à ces effets positifs.
 
L'étude a été menée auprès de 23 participants, invités à suivre un programme d'exercice consistant à faire travailler une jambe, mais pas l'autre. Des biopsies musculaires ont été prélevées avant et après la période d’exercice. Puis, après une période de 9 mois de...

S'inscrire pour lire la suite

Rejoindre

C'est gratuit

Commentaires

le 28/09/2016

Bonjour,

Pour pouvoir lire l'article sur le site indiqué par @Margarita-k P, cliquez sur le lien donné ensuite sur bandeau déroulant lorsque le titre de l'article apparaîtra.

Merci, par cette discussion,  de me donner une raison supplémentaire d'effectuer chaque matin, par tous les temps et toutes les saisons mes 7 km de marche active, pourtant on dit que là ou il y a de la gène (des milliers ici) il n'y a pas de plaisir, heureusement j'ai chaque jour le même plaisir à effectuer mon circuit seul ou parfois accompagné de mon épouse,  toujours le même, dans un sens ou dans l'autre par sécurité, pour le cas ou je ferai une hypo sévère seul, mon épouse me retrouve.

Jolepotager

le 29/09/2016

7km par tous les temps , chapeau, je ne serais jamais capable

le 24/10/2016

Oui, encore faut-il pouvoir faire des efforts physiques.......ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Je tiens 150 m en marchant !

le 25/10/2016

BRAVO, c'est très bien mais il faut pouvoir en travaillant j'ai juste une heure entre 12 h et 13 h donc c'est dur et mon diabete s'en ressent bien sur.