Arrêt de travail à temps plein ou mi-temps thérapeutique ?

le 5 nov. 2018 • sur AFP

/static/themes-v3/default/images/default/info/article/intro.jpg?1516194360

L'Assemblée nationale a supprimé vendredi l'obligation pour les médecins de prescrire un arrêt de travail à temps plein à leurs patients malades ou blessés avant d'envisager un mi-temps thérapeutique.

 

arrêt maladie

Cet amendement s'inscrit dans le cadre de l'examen du projet de budget de la Sécu pour 2019.

Avant la publication du rapport de la mission en fin d'année, le gouvernement a souhaité appliquer rapidement deux recommandations dont l'une porte "sur l'amélioration de la pertinence des arrêts de travail", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Le gouvernement avait déjà supprimé l'obligation d'arrêt de travail à temps plein qui existait préalablement pour les malades chroniques, les ALD (Affections de longue durée). L'idée de ce nouvel amendement est de faire pareil pour toutes les maladies, qu'elles soient prises en charge à 100% par l'Assurance Maladie ou non.

Cette mesure doit permettre aux personnes atteintes d'une incapacité physique de "revenir progressivement vers l'emploi afin d'éviter un éloignement durable et définitif du monde du travail, voire un basculement dans l'invalidité", selon le texte.

"Le médecin gardera le choix de prescrire un arrêt de travail complet ou un temps partiel thérapeutique", a souligné Mme Buzyn. Le communiste Pierre Dharréville a manifesté sa "perplexité" au sujet d'une mesure qui "mériterait un débat plus approfondi". Gilles Lurton (LR) a lui demandé en vain d'attendre la publication du rapport avant de "prendre de telles dispositions".

L'autre disposition de l'amendement concerne l'accélération de la dématérialisation des arrêts de travail. L'objectif est de faire gagner du temps à l'Assurance maladie dans le traitement des données et sécuriser les données en termes de secret médical. 

 

Que pensez-vous de cette mesure ?
Bénéficiez-vous d'un mi-temps thérapeutique ou d'une invalidité ?

Comment cela s'est passé ?

Source AFP

Commentaires

le 05/11/2018

.

le 05/11/2018

aujourd'hui je suis en invalidité mais j'ai utilisé le mi temps thérapeutique pendant 1 an bien avant cette mesure! donc je ne vois pas bien ce que cela va changer ; c'est surtout la durée qu'il serait intéressant de changer ! 

si le fait de ne pas prendre d’arrêt à temps complet prolonge d'autant la durée possible du mi temps thérapeutique alors oui c'est intéressant sinon je ne vois pas où est le progrès pour le salarié ! je crains même que ce soit pire .....

mais bon il faut bien qu'ils trouvent comment freiner les dépenses .......

le 05/11/2018

.

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 198 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & confidentiel