Alzheimer: 4 facteurs de risque majeurs et modifiables

le 17 août 2016 • sur Santé Log

/static/themes-v3/default/images/default/info/article/intro.jpg


Il ne faut pas penser qu’en raison de facteurs génétiques, la maladie d’Alzheimer est inéluctable avec l’âge chez certaines personnes. C’est le message délivré par cette étude qui sensibilise à l’impact bénéfiques de 4 facteurs de mode de vie sain, comme une alimentation équilibrée et la pratique de l’exercice, pour éloigner le risque de déclin cognitif. Très précisément, ces travaux, présentés dans l’American Journal of Geriatric Psychiatry montrent que l'adoption d'un mode de vie sain réduit de manière significative les agrégats de protéines délétères pour le cerveau. Un bénéfice de plus, s'il en fallait.

Les chercheurs de l’Université de Californie - Los Angeles (UCLA) montrent la relation entre une alimentation saine, une activité physique régulière et un indice de masse corporelle normal et une incidence très réduite de l’accumulation des protéines amyloïde et tau, associés à l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

L'étude a suivi 44 adultes âgés de 40 à 85 ans, âgés en moyenne de 63 ans, présentant des déficiences de mémoire bégnines, mais exempts de démence. Les participants ont subi une tomographie (TEP) afin de mesurer l’importance de la plaque et des enchevêtrements de protéines dans le cerveau. Les chercheurs ont également recueilli les données de facteurs de mode de vie. L'analyse révèle que chacun des facteurs d’un mode de vie sain est lié à des niveaux inférieurs d’accumulation ou d’agrégats  observables sur les scans du cerveau. C’est en particulier le cas
- d’un IMC normal : les participants avec IMC supérieurs à la normale présentent un risque accru de 11% d’agrégats de protéines anomales ;
- d’une pratique régulière de l’activité physique ;
- de l’adhésion à un régime alimentaire de type méditerranéen, riche en fruits, légumes, légumineuses, céréales et poissons et faible en viande et en produits laitiers, caractérisé enfin par un ratio élevé d’acides gras mono-insaturés/graisses saturées, et une consommation d'alcool légère à modérée.

Ainsi l’influence du mode de vie sur le risque d’Alzheimer est confirmée par observations au niveau moléculaire et avant même l’apparition d’un déclin cognitif sévère, confirme le Dr David Merrill, professeur à l’UCLA et auteur principal de l'étude. De précédentes études avaient déjà lié un mode de vie sain à une apparition retardée de la maladie d'Alzheimer. Cette étude est la première à démontrer comment les facteurs de mode de vie peuvent influencer directement l’accumulation de protéines anormales chez des patients atteints de déficience cognitive très légère.

Une vie saine pour prévenir la maladie d'Alzheimer

L’étude sensibilise ainsi à l’importance de l’adoption de mesures de mode de vie sain dès -ou avant- les premiers signes avant-coureurs de déficience cognitive ou de diminution de la mémoire dans le cadre u vieillissement normal.

La prochaine étape, déjà prévue par les chercheurs, sera d’ailleurs d’observer via imagerie les effets d'interventions concernant l'alimentation, l'exercice et d'autres facteurs de mode de vie modifiables, tels que le stress et la santé cognitive chez des patients d’âge mûr.

Source Santé Log

Commentaires

S’inscrire pour laisser un commentaire
le 05/09/2016

Publication bénéfique et j'espère apprendre plus.merci

le 05/09/2016

Bonjour à tous 

La pharmacie est dans la nature "pas besoin de laboratoire pour survivre " pour la maladie "alzelheimer" huile végétale de coco Bonne santé

le 05/09/2016

Désolée de te contredire "tanamdsr"... a l'heure actuelle, il y a des médicaments pour "retarder" la maladie d'alzheimer"...

En plus de la fibromyalgie j'ai l'Alzheimer depuis 2004... et depuis 2015 le médecin m'a donné un nouveau médicament qui est supérieur à l'ancien..... 

le 09/09/2016

@mandoline2 , tu prends quoi comme traitement pour la maladie d'alzheimer mandoline, ma mère a aussi cette saleté de maladie dont je suis l'aidante, et si je peux prendre un traitement en prévision je suis preneuse !! 

le 09/09/2016

Désolée "matinclair" il n'y a pas de traitement en prévision de l'Alzheimer. 

Si tu as peur, le mieux est de rencontrer un ou une neurologue. Ces médicaments doivent être prescrits par un médecin. 

Qu'est-ce que ta maman prend comme médicament ? Ne prend surtout pas celui de ta maman ! 

Courage.

le 10/09/2016

Un moment donné elle prenait des patches Excellon mais c'était trop fort pour elle et elle était complètement à l'ouest !! donc son neurologue l'a supprimer !! actuellement je ne sait pas ce qu'elle prends !! elle a des infirmiers qui s'en occupe matin et soir !! elle a aussi des prises de sang régulièrement car elle a un problème de sang liquifié !! avec tout un tas d'autres pathologies !! je m'occupe de ses comptes et des ses RV avec ses médeçins !! et des ses courses !! de ses factures extc !!  elle va à accueil de jour 2 fois par semaine ou elle fait des jeux extc pour faire travailler la mémoire !! elle y va volontier !! et même elle se languit d'y aller tellement qu'elle s'y plait !! sinon dans l'ensemble elle va bien !! à part un problème au genou qui l'empêche de marcher normalement, elle a une canne !! au début c'était laborieux de la lui faire prendre, mais maintenant elle ne s'en sépare plus !! elle a 85 ans !! mais elle est quand même alerte pour son âge, à par la tête qui ne suit pas toujours !! on était de mariage ce wk, et elle est venue avec nous !! elle n'a pas arrêter de danser et de s'éclater !! c'était un vrai plaisir de la voir comme çà !! j'ai des problèmes avec mes deux soeurs qui veulent absolument la faire rentrer en EPAD depuis longtemps pour ne pas s'en occuper !! donc je suis en bisbi avec elles !! je m'y oppose fortement !! surtout que ses docs et ses infirmiers sont contres aussi car trop tôt pour elle comme ils disent !! je te dirais qu'elle a même un petit copain depuis quelque temps !! tout le monde dans la famille est outré de son comportement à se sujet !! mais elle est tellement contente que je la laisse faire !! tu as eu ce genre de problème toi aussi ?? peut être que quelqu'un sur ce forum pourait m'en dire un peux plus à ce sujet, sur le sexe et cette maladie !! car c'est vrai que je suis un peu dépasser avec tout çà !! pas facile à gérer je trouve !!on se trouve confronter à des situations face à cette maladie à laquelle on ne s'y attendait pas !! 

Bon courage mandoline2 et prends bien soin de toi !! a+++++ et bon wk !! 

le 13/09/2016

Moi j'ai eu une tante atteinte de cette maladie vers 68 ans. N'ayant pas de famille sur place et de plus étant fâchée avec sa fille, je lui ai fait part de l'état de sa maman et elle est venue pour s'occuper de la placer car elle n'était plus en sécurité chez elle, elle faisait brûler ses aliments, ne savait plus prendre ses médicaments, ne savait plus faire marcher aucun appareil ménager, etc.

alors qu'avec son mari (décédé avant) elle était très prude, en maison de retraite, tous les messieurs la courtisaient et même plus... et elle était heureuse ! Elle a connu au moins 3 messieurs. Sa fille au loin n'y pouvait rien. Son médecin traitant y mettait le ho-là quand elle était trop fatiguée. Elle chantait et dansait aussi.

Son dernier compagnon l'a pleurée quand elle est décédée.

De toute manière, le personnel fait tout de même attention à eux et savent faire quand il le faut.

le 29/09/2016

alzelheimer  la vérité un jour pour ces générations de cobayes qui ont subit dans les années  1950/1980, expériences diverses sur l'alimentaire  , la vérité à été dans nos assiettes . mais cela personne  ne l'avoue  secret d'état  comme toujours

le 10/10/2016

Avec ma sœur, nous avons dû nous résigner à faire rentrer notre mère en EHPAD Il y a 1 an. Elle a maintenant 95 ans. Ma sœur habite dans la même ville mais en banlieue. J'habite à 500 km. Quand elle était encore chez elle j'allais régulierement passer 2 ou 3 jours chez elle depuis qu'elle était veuve. Je remplissais temporairement le role d'aidant . Malgré infirmiers et aide ménagere la situation devenait ingérable car ma mère ne savait plus se nourrir ni s'habiller correctement ni se tenir propre. Elle ne payait plus ses factures. Elle ne comprenait plus rien de ce que nous lui disions. L'entree en EHPAD a été difficile mais il n'y avait pas d'autre solution. Ma mère a fait des chutes et a perdu le peu de forces qui lui restaient et ne peut plus se lever. Elle ne s'interesse à rien et dit qu'elle attend la mort. Les visites de ses proches lui font plaisir sur le moment mais un quart d'heure après elle a oublié . Pendant de nombreuses année ma mère a pris un médicament pour l'estomac et j'ai lu que ce médicament (omeprazol) favorise Altzeimer. 

Cette situation n'est pas un cas isolé. j'ai plusieurs amis de mon âge qui ont les mêmes soucis avec leurs parents âgés .Cette fin de vie est triste mais j'essaie de me dire qu'elle a quand même eu une belle vie.

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 149 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme