«
»

Top

Herpès génital : les médecins n’ont rien fait

Retrouvez dans cet article l'interview de Christine, membre Carenity, qui est atteinte d'herpès génital.

1 – Bonjour Christine ! Pourriez‐vous vous présenter en quelques lignes ?
Bonjour ! Je m'appelle Christine, j'ai 52 ans, je suis mariée et sans enfant. Je souffre d'herpès génital et je suis invalide en catégorie 2. 

herpes-gential

2 – Vous vous êtes inscrite sur Carenity notamment parce que vous souffrez d’herpès génital.  Savez‐vous comment le virus vous a été transmis ?
Selon moi, la transmission du virus n'a pu avoir lieu que lors de l'utilisation de toilettes publiques.

3 – Qu’est ce qui est le plus compliqué à gérer au quotidien lors des périodes de poussées ?
Pour moi ce sont les démangeaisons, les brûlures et les saignements qui sont les plus difficiles à gérer dans mon quotidien lors des périodes de poussées.

4 – Pensez‐vous que les traitements actuels contre la douleur sont efficaces ?
Pour ma part, je n'ai pour le moment trouvé aucun traitement efficace contre la douleur.

5 – L’herpès génital touche plus de 530 millions de personnes dans le monde. Pourtant, il s’agit d’un sujet encore relativement tabou en France. Arrivez‐vous facilement à en parler avec les professionnels de santé ?

Non pas du tout, seul mon gynécologue avait dû le voir dans mes analyses, mais il ne m’a rien dit. C’est pendant un séjour à l’hôpital, et après des examens que l’on s’est aperçu que je faisais de l’herpès génital. Mais même à ce moment là, les médecins n’ont rien fait et n’ont pas essayé de traiter la poussée. Seul mon médecin traitant m’a donné de la pommade et du gel de lavage.

6 – Selon vous, en quoi Carenity peut aider les personnes touchées par l’herpès génital ? 
Sur Carenity on trouve des conseils pour se soigner et notamment des avis sur les produits à utiliser. D'une manière générale, c'est toujours bien d'avoir l'avis d'autres malades atteints de la même pathologie que soi.

avatar Léa.Blas

Auteur : Léa.Blas, Patients Experience Manager

D'une formation en communication spécialisée dans le digital, Léa travaille chez Carenity depuis 2013 dans un objectif d'aider le maximum de patients et proches de patients à trouver du soutien et à ne plus se sentir seuls face à leur maladie.

Commentaires

avatar
le 10/02/2018

Le seul traitement qu'il y a est le zlitrex pour réduire les poussées.

avatar
le 26/02/2018

Je connais très bien ce medoc.....mon mari l'utilise depuis plus de 10 ANS sans aucune amélioration plutôt des effets secondaires à la clé.

En fait il n'y a AUCUN TRAITEMENT DE VALABLE actuellement.

Si quelqu'un connait quelque chose d'efficace.....merci de partager.

avatar
le 26/09/2018

Bonjour, ayant de l'Herpes depuis 6 ans (génital et labial), je peux vous partager une "recette" d'huiles essentielles que mon généraliste m'a donné. Elle est très efficace lorsqu'il y a poussée et éloigne les fréquences des crises (et en plus c'est un traitement plus discret).

1 ml d'Huile Essentielle d'Eucalyptus Citronné + 1 ml d'H.E de Niaouli + 1 ml de Ravintsara + 4 ml d'Huile végétale de Rose Musquée ou d'H.V de Jojoba. 

Traitement à stopper 3 jours après disparition des signes. Vous pouvez demander un devis aux pharmacies. 

Bien à vous

avatar
le 17/06/2019

Bonsoir, j'ai de l'herpès surtout sur les fesses quand je suis très fatiguée et si je subis un choc, stress ou contrariété. Très rarement herpès génital sauf quand j'étais jeune. J'ai 66 ans, je me soigne avec du Valciclovir depuis plus de 30 ans chaque jour. Lorsque j'ai une poussée c'est horriblement genant, déjà physiquement et puis je dois faire preuve de prudence pour ne pas le transmettre aux personnes visitant mon appartement. Pas de remède pourquoi ? Personne n'en parle ? Mon manque de défense immunitaire serait-il la cause ?