«
»

Top

Diabète : la vie est quand même belle malgré les souffrances

Georgette, membre Carenity et diabétique de type 2 témoigne sur son parcours et son expérience avec la maladie.

1 - Bonjour Georgette, pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ? 
Je me prénomme Georgette et mon pseudo est nonnajo. Cela vient de nonna (grand-mère en italien) qui vient de mon origine tessinoise du sud de la Suisse dans la partie suisse-italienne. Et « jo » est le surnom que mes ami(e)s m’ont donné ainsi que mes 3 petites-filles pour me distinguer des autres grand-mères. Elles m'ont donc appelée nonnajo !

diabete

2 - Comment avez-vous découvert que vous étiez atteinte d'un diabète de type 2 ? 
C’est lors d'un contrôle en 2009 chez le médecin. L'infirmière m'a fait une prise de sang et après analyse, la maladie a été détectée. Je ne comprenais pas comment cela pouvait m'arriver étant donné que je n'ai jamais été « bec à bonbons » ni mangeuse de mauvais gras. Mon mari étant cardiaque (double infarctus) depuis 1993, nous faisions encore plus attention aux repas et n’avons jamais eu de problèmes de cholestérol.

3 - Quelle fut votre réaction et celle de vos proches ? 
J'ai accepté facilement car au début il n’y avait pas de régime à suivre. Juste la prise de médicaments à midi (à l'époque en Suisse, la prise en charge de cette maladie était restreinte). Pour ce qui est de mon mari et mes 3 enfants, ils n'ont pas vraiment écouté ce que je leur disais, ou du moins n'ont pas compris.

4 - Quelles ont été les pires difficultés que vous avez rencontrées jusqu'à maintenant ? 
Les pires difficultés ont eu lieu entre fin 2011 (arrivée en France) et début 2012, au moment où mon médecin ici au village a trouvé que mon diabète devenait très important. Il m'a envoyé consulter une diabétologue à l'hôpital ! 

Il est vrai qu’ici en France, le diabète est pris très au sérieux et je trouve cela très bien ! Il a fallu me mettre à un régime sérieux et la famille n'a pas vraiment compris, donc c’était assez dur de tout prendre sur moi. Puis après plusieurs contrôles et examens, il est apparu que la thyroïde commençait elle aussi à venir me faire des misères, et en mars 2013 après des discussions avec ma diabétologue et mon généraliste, j’ai dû commencer la prise d'insuline. Personnellement je l'ai très bien accepté et il a aussi été question de faire un régime strict, chose qui a été difficile pour ma famille car je m'y suis tenue très sérieusement et je n'étais pas très bien comprise lors des réunions familiales. Malgré ces petits accrocs, j'ai tenu bon et j'ai perdu 27 kg (je l’ai d’ailleurs écrit dans le sujet : « diabète et régime » sur Carenity)

5 - Quel message, quels astuces pourriez-vous donner aux personnes atteintes de diabète de type 2 ? 
Je me souviens d'un entretien que j'ai eu avec ma diabétologue qui m'a dit de ne pas trop se priver quand même et que l'on peut de temps à autre se permettre un carré de chocolat ou lors d'un anniversaire surtout avec les petites, de prendre une part (petite) du gâteau ! Il est vrai que quand le froid de l'hiver arrive on a envie d'une raclette ou d'une fondue, alors ce que je fais 2 jours avant et 2 jours après pas de fromage + pomme de terre ou pas de fromage + pain, pour compenser car ma glycémie réagi si je ne fais pas attention.

Si votre entourage ne comprend pas cette maladie, laissez les dire, ne vous en occupez pas, surtout ne rentrez pas dans leurs jeux pour vous déstabiliser, car si vous réagissez ils en rajouteront encore et encore !

Ne restez pas enfermé chez vous, sortez soit pour marcher, soit pour voir du monde et vous verrez que vous n'êtes pas les seuls diabétiques sur terre.

6 - Vous êtes inscrite sur Carenity depuis 2014, qu'est-ce que Carenity vous apporte dans votre quotidien ? 
Carenity m'a apporté de voir qu'il y a beaucoup de monde en France qui ont de gros ennuis de santé et bien plus grave que les miens, et que sur le diabète nous sommes bien informés. Cela rejoint aussi les données que j'ai par « Ameli-Sophia » qui m'envoie régulièrement un petit fascicule que je conseillerai aux personnes diabétiques !

7 - Auriez-vous un dernier message à transmettre aux lecteurs ?
Oh pas facile de donner des conseils mais quand l'on voit que des personnes souffrent de maladies plus invalidantes (oui je sais le diabète aussi, et j'en ai subi des conséquences car en 6 mois j'ai perdu 8/10ème de vue et opérée en urgence des cataractes aux 2 yeux en juste 15 jours d'intervalle entre les opérations) je me dis que la vie est quand même belle malgré les souffrances et qu'il faut toujours garder espoir vu que la médecine fait des progrès chaque jour et j'encourage vraiment tout le monde à faire attention à la nourriture et se prendre en charge pour aller marcher ou autres exercices selon ses possibilités et le plus possible chaque jour et par n'importe quel temps ! 

Courage à tout le monde et MERCI à Carenity pour le travail effectué pour nous tous.

Bon automne à tous !

_

*Photo d'illustration

avatar Louise-T

Auteur : Louise-T, Community Manager

Journaliste de formation, Louise a été rédactrice dans plusieurs journaux avant de rejoindre l'équipe de Carenity en France. Elle apporte un soin particulier à relayer l'actualité médicale pour informer les membres Carenity sur leurs droits ou encore sur les traitements innovants.

Commentaires

avatar
le 01/10/2016

A propos de Freestyle : J'emploie ce système extrêmement pratique mais trop cher parce que non remboursé par la Sécu. Chaque module avoisine avec le port les 65 € pour 14 jours.

Cela permet tout au long de la journée sans se piquer, de se contrôler et de réajuster au besoin le taux d'insuline ... J'emploie une insuline retard toute récente : TOUJEO de Sanofi (56 unités) et je complète au besoin avec une insuline DIRECTE APIDRA Solostar toujours de Sanofi (10 à 15 unités maximum)

Yvan Maes Médecin Orthopédiste en retraite

avatar
le 01/10/2016

Pensez vous qu'il y aura une prise en charge de la Sécu d'ici la fin de l'année ?

avatar
le 02/10/2016

Bonjour Dany13 _ Le dossier est déposé m'a t'on affirmé chez Freestyle je ne peux donc rien affirmer de plus....

avatar
le 02/10/2016

Bonsoir à tous, le diabète du type 2 ne nécessite pas obligatoirement le traitement à l'insuline . d’après moi les sulfamides hypoglycémiants, le régime alimentaire et l'activité physique suffiront pour équilibrer la glycémie et vivre normalement.

avatar
le 03/10/2016

Bonjour yvanoe22,est ce que vous parlez du nouveau lècteur de glicèmie avec pastille sur le bras? Bonne soirèe.