«
»

Top

Apprendre à gérer son diabète pendant les fêtes : alimentation, glycémies et proches

Comment gérer son diabète pendant les fêtes ? Quelles précautions faut-il prendre ? @pseudo-masqué‍ a accepté de nous raconter son Noël !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai 55 ans, diabétique insulino-dépendant depuis 1996, j’ai aussi de l’arthrose cervicale, de l’arthrose lombaire et un rétrécissement du canal lombaire. Je suis célibataire et sans enfant.

Aimez-vous particulièrement les fêtes de Noël ?

Oui, cela permet de passer un bon moment en famille et de voir les têtes réjouies des petites nièces et petits neveux lorsqu’ils ouvrent leurs cadeaux. On sera une bonne vingtaine à la maison, je ne serai pas isolé pour les fêtes.

Noël est souvent l’occasion de grandes tablées. Comment gérez-vous votre diabète pendant ces repas ?

Je fais plus attention à mon diabète qu’avant. J’ajuste mes doses d’insuline suivant mes glycémies. Il m’arrive de faire des petits écarts mais je contrôle.

Dès 1996, je n’avais pas vraiment eu de régime et la première année a été dure à gérer, avec des hypoglycémies assez fréquentes. L'insuline n'était pas la même qu’aujourd’hui. C'était encore en flacon et on utilisait des seringues jetables. J’ai dû arrêter certains légumes comme les haricots en grain, lentilles, pois cassés, oignons, trop indigestes pour moi.

Pour gérer au mieux mon diabète, j'évite de trop manger de desserts, des oranges de temps en temps, un yaourt, un gâteau. Si je fais trop d’excès, la glycémie monte, je ressens de la fatigue. Pour éviter des hyperglycémies ou des hypoglycémies, je fais des contrôles fréquents, jusqu’à 6 du lever  au coucher et 1 pendant la nuit si je me relève. En ce qui concerne mon diabétologue, maintenant il ne consulte plus ses patients que tous les 18 mois. Je fais aussi une prise de sang complète, HBA1C tous les trois mois. Je vois un cardiologue et un angiologue 1 fois par an.

Quels conseils donneriez-vous à un diabétique avant les fêtes ?

Ne pas oublier de s’amuser, d’en profiter, tout en faisant attention !

Contre les calculs rénaux, surveillez-vous votre alimentation et ce que vous buvez ?

Pour mes calculs rénaux, mon urologue ne m’a donné aucune consigne particulière concernant mon alimentation, simplement de boire beaucoup d’eau !

Vous indiquez être sujet au stress. Entre les cadeaux, les préparatifs, etc., votre stress est-il décuplé à Noël, ou, au contraire, attendez-vous cette période avec impatience ?

Le stress est de plus en plus fréquent, pas très facile de vivre avec un frère qui a des problèmes d’alcool…

Un mot de la fin ?

Bonnes fêtes de fin d’année à toute l’équipe Carenity et à tous les membres !

Bonnes fêtes à tous ! N'hésitez pas à commenter ce témoignage pour échanger sur Noël emoticon bashful

avatar Louise-B

Auteur : Louise-B, Content & Community Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également rédactrice en chef du Magazine Santé pour proposer des articles, vidéos et témoignages centrés sur le vécu des patients et qui portent leur voix. Forte d'une formation pluridisciplinaire axée sur le journalisme, elle coordonne la rédaction des contenus des plateformes Carenity et facilite l'expérience des membres sur le site.

Commentaires

avatar
le 10/12/2018

pendant les fêtes , je fais pas attention, nous sommes déjà assez privé toute l'année alors j'en profite

Bonnes fêtes à tous et toutes

avatar
le 10/12/2018

Très beau témoignage

Bonnes fêtes

avatar
le 10/12/2018

Bonjour,

Je ne pense pas qu'il faille trop s'embêter à équilibrer sa glycémie lors des réveillons. Etre en hyperglycémie quelques heures n'a pas d'incidence sur notre santé : nous pouvons nous permettre d'être un peu dans l'approximatif au moment des fêtes !

Bien à vous.

Philippe (diabétique de type 1 depuis 40 ans)

avatar
le 10/12/2018

tres beau témoignage de ton vécu, et de la dificulté de la maladie , que tu sais, gérer

courage mon zami

avatar
le 20/12/2018

bonjour, tout ces témoignages me font bondir, j'ai guéri du diabète de type 2, que j'avais depuis 7 ans par hasard en faisant le régime sans gluten, sans lactose et sans sucre pour guérir de la maladie de Lyme et je connais quelqu'un qui en a guéri car il était récent juste en supprimant le sucre et le faux sucre, quand je vois vos complications je vous plains beaucoup j'ai compris que la première médecine est notre alimentation et que les supermarchés nous empoisonnent à petit feu en m'étant du sucre partout, je fais mes courses au marchés les produits sont simples de meilleures qualités locales et moins chère, je ne peux pas passer au bio car je n'ai pas encore repris le travail. Je ne fais aucun écart car ça me rend malade le lendemain avec des douleurs d'arthroses horribles (oui parce que avec ce régime je n'ai plus de douleurs)