«
»

Top

Sodas à volonté au fast food : « Une offre irresponsable »

17 sept. 2014 • 13 commentaires

Sodas à volonté au fast food : « Une offre irresponsable »
INTERVIEW - Le Pr Serge Hercberg, président du programme national Nutrition Santé (PNNS), réagit à la nouvelle offre commerciale des chaînes de fast foods Quick, qui proposent des fontaines de sodas en libre accès à leurs clients, sur le modèle des KFC ou des cafétérias Ikea.

LE FIGARO.- Que vous inspirent ces boissons à volonté proposées dans certains fast foods ?

Serge HERCBERG.- Ces offres vont à contrecourant de ce que l'on souhaite développer pour améliorer la situation nutritionnelle en France. J'avais d'ailleurs proposé à la ministre de la Santé Marisol Touraine, il y a quelques mois, d'interdire ce genre de promotions pour des produits délétères. Il est notamment consternant de voir Quick s'engager dans cette voie alors que l'entreprise avait voulu mettre en avant son sens des responsabilités en signant, l'année dernière, avec le PNNS, une charte d'engagement de progrès nutritionnels. On constate que l'envie de développer des intérêts commerciaux l'emporte sur les engagements. Vouloir charmer les consommateurs avec de telles offres est irresponsable sur le plan social et médical. Il aurait été tellement préférable que ces chaînes de restauration rapide se fassent remarquer en adoptant un étiquetage informatif permettant à leurs clients de comprendre la composition nutritionnelle de ce qu'ils mangent.

Quelles conséquences cette offre de boissons à volonté induit-elle?

Indiscutablement, cela va attirer des consommateurs, notamment des enfants et des adolescents, séduits par la possibilité de boire davantage sans dépenser plus. L'offre va faire la demande et la consommation de sodas va augmenter. Si celle-ci ne pose aucun problème tant qu'elle reste occasionnelle et limitée à de petites quantités, elle devient délétère quand elle est importante. Dans un litre de soda, on trouve l'équivalent d'une vingtaine de morceaux de sucre, soit environ 400 Kcal. Or, en moyenne, les apports quotidiens recommandés sont moitié moindres.

Cet excès de sucre est-il dangereux?

Le principal problème est mathématique: l'apport calorique dépasse les dépenses énergétiques, de plus en plus faibles en raison de la progression de la sédentarité dans notre société. Une trop forte consommation favorise donc le surpoids et l'obésité, dont découlent de multiples pathologies: diabète, maladies cardiovasculaires, voire certains cancers.

Le recours aux boissons sans sucre permet-il d'éviter cet écueil?

Elles présentent certes l'intérêt d'apporter moins de calories, mais elles produisent un effet pervers en maintenant une appétence pour le sucre. Il est donc largement préférable de privilégier les fontaines d'eau fraîche et gratuite, ne serait-ce que pour alterner avec les sodas.

De nombreux sodas contiennent de l'aspartame ou du colorant E150D, des ingrédients parfois présentés comme dangereux. Est-ce le cas?

On manque de recul pour juger de la nocivité de ces produits. Ce qui est certain en revanche, c'est que plus on favorise la consommation de boissons qui en contiennent, plus on s'expose à d'éventuels risques.

santé.lefigaro.fr

Commentaires

Pat123
le 18/09/2014

D'après l'OMS, un adulte ne devrait pas consommer plus de 25 g de sucre par jour, soit l'équivalent de cinq morceaux de sucre.

Une canette de soda contient environ 7 sucres. Tout est dit...

TamTam
le 18/09/2014

Mais les sodas des fast-flood sont plein d'eau. Et puis dans les fast food le pire c'est pas la boisson, pour ma bonne conscience, je préfère prendre de l'eau.

sidonie
le 18/09/2014

le fait de boissons à volonté va attirer plus d'enfants et d'ados? mais ce sont les parents qui amènent leurs enfants ds ces rest enseignes.. et eux qui sont les "protecteurs" de la santé de leurs enfants et qui ne les autoriseront donc pas à se resservir... ces sodas ne se consomment pas que ds les fast foods, ils sont tout autant "à volonté" ds le frigo de certaines familles....

à mon humble avis, je ne pense pas que ces fontaines à volonté changent grand chose à la "situation nutritionnelle" de la france... une éducation à la diététique et aux bases d'une alimentation équilibrée (dès l'école) serait un bon début pr une prise de conscience et peut-être un réel changement des comportements alimentaires...

que penser aussi de tous ces buffets à volonté où l'on voit les gens se re servir 15fois des assiettes débordantes?? 

le sage 56 44
le 19/09/2014

sido, cela ne s'appellerait il pas la responsabilité individuelle ?

pauvre planète ou va t'on !!!!

scoobidoo
le 19/09/2014

Certains médecins et journalistes aiment enfoncer les portes ouvertes. Enoncer des évidences pour faire des papiers et faire parler d'eux.

Pratiquement tout le monde sait que la nourriture sucrée, grasse ou trop abondante est nocive, franchement combien de personnes suivent vraiment les conseils ?

Personnellement, à 67 ans, je n'ai pas vraiment envie de me pourrir la vie. J'essaye d'aller le mieux possible maintenant, pourquoi me casser la tête. Vivre 3, voir 5 ans de plus, pour quoi faire ?

Vous aimerez aussi

Toutes les questions que vous vous posiez sur la Covid-19 !

Toutes les questions que vous vous posiez sur la Covid-19 !

Lire l'article
Maladies cardiovasculaires : comment lire ses analyses de sang ?

Maladies cardiovasculaires : comment lire ses analyses de sang ?

Lire l'article
Cannabis thérapeutique : l’expérimentation va enfin débuter en France !

Cannabis thérapeutique : l’expérimentation va enfin débuter en France !

Lire l'article
Dysménorrhée  : comment soulager la douleur pendant les règles ?

Dysménorrhée : comment soulager la douleur pendant les règles ?

Lire l'article