«
»

Top

Quelles sont les vertus du miel pour la santé ?

30 déc. 2015 • 23 commentaires

Quelles sont les vertus du miel pour la santé ?
Ses propriétés antiseptiques sont désormais reconnus par les scientifiques. Ces derniers ont même identifié certains de ses composés les plus actifs.
 
Aux dires du Pr Henri Joyeux, chirurgien et auteur d'un livre sur la question, le grec Hippocrate, père de la médecine, prescrivait du miel pour combattre la fièvre, les maux de gorge, les ulcères et les plaies purulentes. Aujourd'hui encore, au Ghana, au Nigeria ou en Inde, la médecine traditionnelle fait volontiers usage de cette substance ambrée élaborée par les abeilles. Et depuis quelques années, ses propriétés sont étudiées de près par les scientifiques. Leurs recherches ont confirmé que le miel est bel et bien capable d'éliminer des bactéries nocives, entre autres pour cicatriser des plaies. En 2010, des Néerlandais ont même identifié l'un de ses composés les plus actifs.
 
Pour élucider le mécanisme d'action du miel, le Dr Sebastian Zaat, et son équipe, ont choisi de tester ses effets sur les cultures de plusieurs souches de bactéries, dont la fameuse Escherichia coli, chouchoute des laboratoires de recherche, le staphylocoque doré, l'ennemi numéro un des hôpitaux, ou encore des entérocoques résistants aux antibiotiques habituels. Résultat, avec 1 à 2 ml de miel pour 10 ml de milieu de culture, n'importe quel type de bactéries est tué !
 
Des travaux antérieurs avaient déjà souligné le rôle bénéfique probable de plusieurs ingrédients du miel. Ses sucres, très concentrés, auraient le pouvoir d'assécher les plaies. S'y ajouterait l'effet de l'acidité, qui entrave la multiplication des microbes. Mais aussi, d'une enzyme que l'abeille utilise pour assimiler le nectar: dès qu'il y a du sucre et un peu d'eau, elle déclenche une réaction qui aboutit à la production d'eau oxygénée, substance mortelle pour les bactéries.
 
Un autre composé bactéricide a été mis en évidence en 2008 par des chercheurs allemands: le méthylglyoxal. Sa concentration est 40 fois plus forte dans le miel de Manuka, obtenu à partir du pollen d'un arbrisseau néozélandais du même nom.
 
Un ingrédient actif encore inconnu
 
En 2010, le Dr Zaat et son équipe ont testé un par un tous ces composés, afin de soupeser leur impact relatif. Cela leur a permis d'identifier une autre protéine au rôle crucial. Lorsqu'elle est absente, la capacité du miel à éliminer des bactéries est quasi réduite à néant. Baptisée «défensine», car issue du système de défense immunitaire des insectes, elle existe à faible dose dans de nombreux miels. Notamment, dans le Revamil, un miel à usage médical que l'équipe du Dr Zaat a testé en 2011. En revanche, le miel de Manuka ne contient pas de défensine. On n'y trouve pas davantage de trace d'eau oxygénée. Or, en neutralisant le méthylglyoxal qu'il contient, le Dr Zaat a réussi tout de même à éradiquer des staphylocoques dorés résistants aux antibiotiques.
 
Il y aurait donc un ingrédient actif encore inconnu qui devra faire l'objet de recherches. De même, des études seront encore nécessaires pour démontrer d'autres vertus supposées du miel: baisse de la glycémie chez les diabétiques, traitement de l'herpès, des ulcères, du psoriasis, ou encore effet bénéfique dans le traitement de certains cancers.
 
Néanmoins, si vous souhaitez profiter des vertus thérapeutiques du miel, veillez à bien le choisir. Car, au-delà des effets non prouvés, le miel fait l'objet de contrefaçons. S'il est bon marché, on peut craindre qu'il s'agisse d'un produit de synthèse, sans aucune propriété curative.

Le Figaro Santé

Commentaires

stefracla
le 30/12/2015

merci julien pour ces informations précieuses car depuis quelques temps je souffre énormément de brûlures gastriques surement du au metoject associé a humira malgré un traitement avec de l omeprazole les brûlures sont de plus en plus vives.

un collègue ma suggéré de prendre du miel de tilleul a chaque fois que j ai des brûlures. un peu septique j ai quand même essayé et là surprise les brûlures se disparaissent très vite.mais je ne peux pas non plus avaler un pot de miel chaque jour .j espère que des amis de carenity ont déjà essayé se genre de traitement et qu ils connaissent une solution se rapprochant a cette thérapie naturelle.

je vous souhaite une très bonne année 2016 ainsi qu a toute l équipe de carenity        

Chris31
le 30/12/2015

@stefracla bonjour , à défaut d'un pot de miel , essaie le à dose raisonnables , c'est bon et remplace le sucre ds les boissons , les desserts ...

et sous forme de  gélules  , tu as celles de  gelée royale ,   qui a de très nombreuses vertus , sachant que la principale est d'être adaptogène ! Tous les produits de la ruche (Miel - Gelée royale - pollen - propolis qui font l' Apithérapie) sont excellents pour l'organisme ( attention aux allergiques aux piqûres d'abeille ... à consommer ds ce cas avec prudence et en augmentant progressivement les doses)

stefracla
le 30/12/2015

merci chris31  mais je ne sais pas si en gélule l effet est immédiat comme en avalant a la cuillère .je vais suivre tes conseils je vais faire une petite cure d apithérapie  

tout mes vœux de bonheur et de joie pour la nouvelle année  

le 30/12/2015

Intéressant. 

le 04/01/2016

Je sucre ma tisane du soir avec un petite cuillère de miel!

Vous aimerez aussi

Vivre avec un trouble bipolaire

Trouble bipolaire

Vivre avec un trouble bipolaire

Lire l'article
L’angoisse du déconfinement

L’angoisse du déconfinement

Lire l'article
Déconfinement - Comment vivre avec le coronavirus ?

Déconfinement - Comment vivre avec le coronavirus ?

Lire l'article
En savoir plus sur le Méthotrexate

En savoir plus sur le Méthotrexate

Lire l'article