«
»

Top

Payer les médecins pour qu'ils appliquent le tiers-payant ? La Sécu l'envisage

21 janv. 2016 • 20 commentaires

Payer les médecins pour qu'ils appliquent le tiers-payant ? La Sécu l'envisage
La Caisse nationale d'Assurance Maladie veut proposer aux médecins une incitation financière pour qu'ils appliquent le tiers-payant. 
 
La carotte mais sans le bâton, voilà ce que la Sécurité Sociale envisage pour que les médecins appliquent le tiers-payant à leurs patients. Selon Le Figaro, l'Assurance Maladie envisage de proposer aux syndicats de médecins une incitation financière afin de les convaincre d'appliquer la généralisation de l’exonération de l'avance des frais lors de soins. 
 
Grossir un forfait déjà existant. C'est lors de la négociation sur la future convention médicale que l'Assurance Maladie a formulé cette possibilité, précise le supplément économique du quotidien paru jeudi qui cite des sources concordantes. Elle envisage plus précisément d'ajouter cette incitation à un forfait que touchent déjà les praticiens libéraux, la Rémunération sur objectif public. 
 
Loi Santé. Le tiers-payant, qui bénéficie déjà aux patients pourvus de la CMU, doit être généralisé d'ici 2017 selon la loi Santé de Marisol Touraine adoptée en 2015. Les médecins ne seraient alors plus payés par leurs patients mais directement par la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam) et par les mutuelles. Les syndicats de médecins s'y sont vivement opposés. En vain. Cependant, la loi ne prévoit aucune sanction pour les médecins qui ne l'appliqueraient pas.
 
Les médecins répondent "non". Selon Le Figaro, les médecins ne sont pas plus emballés par l'incitation financière envisagée. Si la généralisation du tiers-payant est inscrite dans la future convention médicale, ce serait en effet lui donner une "existence légale", selon la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Inenvisageable aussi de finalement baisser les armes face à une mesure combattue avec vigueur.

Europe1.fr

Commentaires

le 23/01/2016

@pseudo-masqué 

oui mais depuis plusieurs années, il me semble en 2001, la CPAM a mis en place le service NOEMIE, donc tout ça c'est un faux problème.

tous les médecins, pharmaciens, kinés, etc.. que je consulte me font le tiers payant et sont remboursées sous 2 ou 4 jours avec ce système.

http://www.ameli.fr/assures/votre-caisse-isere/vous-informer/mutuelle-transmission-automatique-des-decomptes_isere.php

cordialement, James42.

le 23/01/2016

Bonjour à toutes et tous,

Merci @pseudo-masqué  pour le rhum . Dans l'article, honoraire de dispensation, % tage en fonction du prix du médoc. J'ai regardé mon dernier relevé. Que le médoc coûte 1.04 ou 3.88...le pharmacien perçoit 0.82. Cela ne vous parait pas excessif 0.82 pour 1.04 ? moi si.

@pseudo-masqué  pas de malaise, nous papotons...

Vous avez inversé mes propos qui reviennent au même. La prime annuelle des médecins est pour les obliger à prescrire des génériques. Mais il a désormais une obligation : ne + favoriser tel laboratoire mais aussi inscrire le vrai nom de la molécule avec en-dessous le générique. S'il inscrit manuellement "non substituable" le pharmacien délivre le VRAI . Sinon, OBLIGATOIREMENT il donne le générique. Si on le refuse, on paie l'ordonnance totale et remboursement lointain.

Le générique : sans évoquer être pour ou contre. Je remarque que des pharmacies travaillent davantage avec un labo qu'un autre. Si vous faites 3 pharmacies, générique.....de 3 labos. Si le médecin (dans des temps reculés) favorisait un labo...maintenant c'est la pharmacie. Il y a un truc pas très clair.

Conseil : qui se discute en effet. Pendant X années vous le demandiez : on vous donne X pdt + ou - cher, ou direction votre médecin traitant (ça on l'aurait pas deviné !). Depuis cette "prime de conseil" (James/ Francine sauront vous mettre le lien) les pharmacies font des efforts quand d'autres vous laissent tomber. Qui peut contrôler que votre demande de conseil est respecté, personne ! Ma pharmacie habituelle, je sais que quelqu'un est spécialisé dans les HE. J'avais repéré une HE...inconnue au bataillon. Lui demandant j'eus la réponse et avec honnêteté, cette HE possède les mêmes vertus que X ! ça c'est du conseil sans double emploi inutile. D'autres, mouais : "un générique est forcément moins cher" (vente libre). Vous avez remarqué comme moi que des génériques sont parfois + cher.....que fais la CPAM ? elle rembourse.

Vous avez raison, nous avons un bon "système"...mais celui-ci part à la dérive. Les primes pour ci ou ça, pourquoi ? que chacun assume son travail sans réclamer des suppléments. Le plombier a t'il droit à une prime pour vous indiquer comment nettoyer vos tuyauteries ? (exemple pris au hasard ). Les primes sont les portes ouvertes à magouille. Bah oui, j'assume le terme.

Le remplaçant de mon médecin ne prend jamais la carte vitale, ordonnance papier et chèque. Le dentiste encaisse mon chèque avec confiance dès  CPAM + mutuelle.

Pour finir, je dirai que TOUT est à revoir dans notre pays à cause de dérives des décennies précédentes. Et c'est le contraire qui se produit au nom d'un meilleur accès au soin. La vérité est ailleurs. Revenir en arrière c'est avouer s'être trompé.....comme les 35 H (par exemple) qui  refont débat.

Avez-vous lu que la réforme des retraites est passée sous silence ? à propos du report des trimestres d'une année sur l'autre dans le privé. Les fonctionnaires et assimilés ne sont pas concernés. Là aussi, 37 régimes de retraites sont-ils nécessaires ?

C'est le souk dans tous les domaines et nous assister en permanence n'est pas le meilleur moyen pour avancer.

Cordialement.

S

le 23/01/2016

@pseudo-masqué  ajoute à cela: plusieurs centaines de mutuelles....J'adhère facilement à ce que tu dis là car je me suis déjà trouvée dans quelques unes des situations évoquées.

le 23/01/2016

Marisol Touraine a rappelé, vendredi sur BFMTV-RMC, avoir introduit "toute une série de garanties dans la loi pour tenir compte des préoccupations" des médecins, notamment une garantie de paiement "en moins de sept jours".

"Quand pense-t-on à l'intérêt du patient ? C'est quand même le sens de notre métier ! Le tiers payant permet d'éviter les chèques en bois"

Eviter tout un binzzzzzzzzzzz au niveau du remboursement par "l'employeur SS" voilà la préoccupation essentielle de nos chers toubibs , et je les comprends mais ne pas oublier la patient vraiment nécessiteux du TP dans l'histoire... donc généralisé ...je suis pour le TP uniquement (fonction des revenus déclarés) ... pour cmu et bénéficiaires de l'ACS , et pour ceux qui n'y ont pas droit car ils dépassent le plafond de qques malheureux euros ! 

le 23/01/2016

@pseudo-masqué  ce que tu soulignes à la fin de ton message, ressemble beaucoup à cet "effet de seuil" que l'on retrouve souvent quand il s'agit de toucher une prestation : c'est lui aussi qui  fait  que nous "sautons de tranche" pour le fisc à cause d'une mince augmentation de pension de retraite. Je suis bien d'accord avec toi, Chris, mais ....on aura beau modifier la donne, il y aura toujours un effet de seuil....à moins que tu aies une idéepour pallier cet inconvénient.

Vous aimerez aussi

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Lire l'article
Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Lire l'article
Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Cancer de l'ovaire

Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Lire l'article
NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Obésité
Stéatose hépatique non alcoolique et NASH

NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Lire l'article