«
»

Top

Voulez-vous devenir un lève-tôt ?

19 avr. 2016 • 74 commentaires

Voulez-vous devenir un lève-tôt ?
PSYCHO - Pour réaliser ses rêves, une solution serait d'avancer son réveil. Mais comment ?

Rêvons un peu: imaginons que nous disposions d'une 25e heure à vivre, et entièrement libre quant à sa teneur. Qu'en ferions-nous? Un havre de paix pour rédiger nos mémoires, écrire des poèmes ou préparer un voyage autour du monde? Une séance de gymnastique douce ou d'abdos? Chacun ses rêves. En l'occurrence, pendant que nous réfléchissons, certains ont déjà mis cette heure de liberté à profit. Tous des lève-tôt: Michel Cymès qui a «les meilleures idées concernant ses émissions le matin», le psychiatre Christophe André, qui en profite pour se «relier à lui-même» , la politique Chantal Jouanno, qui consacre ce temps «au running» Ils témoignent de leur «morningophilie» et de ce qu'elle change à leur existence dans le livre tonique d'une récente convertie Isalou Beaudet-Regen, (La Magie du matin. L'heure de plus qui va changer votre vie, Éd. Leduc.S).
 
Pourtant, cette femme de communication qui a une formation de philosophe, vient de loin: «J'étais une lève-tard, ou alors quand il me fallait me tirer du lit, c'était dans l'urgence, au dernier moment, en râlant, avoue-t-elle. Le matin, ça a toujours été une énigme pour moi. Comment pouvait-on l'aimer, alors qu'objectivement le côté «redémarrage de la machine» est, à vrai dire, assez désagréable? Se réveiller de bonne heure surtout l'hiver, c'est quand même un exercice de style!» C'est aussi pratiquement inenvisageable pour ceux qui passent déjà une heure dans les transports ou doivent s'occuper du lever «on time» de deux ou trois enfants.

«Morningophiles»

Du coup, Isalou Beaudet-Regen a interrogé des centaines de personnes sur le thème: «pourquoi et comment vous levez-vous? », entretiens qui donneront naissance à une chronique sur France Inter en 2008 et à un blog (http://www.365mornings.com).

Ce sera son premier round de transformation en lève-tôt. Le deuxième, sa vie quotidienne avec un mari qu'elle qualifie de «007 du matin» et, enfin, l'un des derniers messages de sa maman mourante: «A qui se lève matin, la vie prête main». La réfractaire comprend alors qu'avancer son réveil d'une petite heure - quel que soit son agenda - est la clé d'une vie choisie.

Aujourd'hui, ayant radicalement changé de perspective, Isalou Beaudet-Regen appartient au mouvement montant des «morningophiles», ceux qui ont compris que la manière dont ils se lèvent influence toute leur journée et donne une autre qualité à leur existence. Aux États-Unis, c'est le conférencier Hal Elrod, avec sa bible Miracle Morning (Éd. First) incitant les foules, dans un esprit plus drastique, à se lever à 5 heures, qui incarne cette nouvelle tendance.
Mais comment parvenir à cette mutation? «On sait que c'est la génétique qui influence notre typologie circadienne et nous donne une personnalité plutôt «du matin» ou «du soir», précise Aurélie Meyer-Mazel, psychologue spécialiste du sommeil. Cependant, la majorité d'entre nous a un profil plutôt neutre, ce qui veut dire qu'on peut s'adapter⊠C'est alors la dimension psychologique qui l'emporte.» Entendez: si vous avez une motivation profonde, un projet qui vous tient à cœur, vous y arriverez. «Car il ne s'agit pas juste de se réveiller une heure plus tôt pour faire plus de la même chose , précise Isalou Beaudet-Regen. Ce temps qui se libère doit être «sacré», pour soi, et dédié à ce que l'on souhaite accomplir pour donner du sens à sa vie

La sieste, un alliée santé

D'un point de vue «technique», choisir de libérer une heure le matin est la méthode la plus tentante pour commencer sa mutation. «Mais attention, si on est franchement du soir, il ne faut pas insister et forcer sa nature , avertit Aurélie Meyer-Mazel. Donc on peut effectivement commencer par se lever une heure plus tôt, mais en restant à l'écoute de ses réactions dans la journée, et en s'observant pour comprendre quelle est la quantité de sommeil dont on a besoin. Si la moyenne pour se sentir bien est de 7h30, certains en appellent davantage. Autant dire que les dîners jusqu'à minuit deviendront plus difficiles à accepter pour eux

L'autre point d'appui d'un tel mode de vie, c'est la sieste, qui apparaît d'ailleurs de plus en plus comme une inégalable alliée de santé. Mais comment faire quand on travaille au milieu d'autres? «Si on ne peut pas s'allonger, ce n'est pas grave , précise Aurélie Meyer-Mazel. Une pause de 10 à 20 minutes, avec surtout les yeux fermés, suffit. Sans forcément sombrer dans le sommeil, l'état de relaxation régénère et aide à repartir comme dans une nouvelle journée.» Une 25e heure, une nouvelle journée dans la première. Autant d'espaces à libérer si l'on souhaite avoir plus de prise sur une vie qui, avec l'accélération de tout, a tendance à nous échapper.

Le Figaro Santé

Commentaires

le 19/04/2016

On dit que l avenir appartient aux gens qui se levent tot !! Ce n est pas faux d ailleurs ! Je suis de celles qui sont du matin ca ne me fait pas peur de me lever de bonne heure et je fais bien plus de choses le matin ! Mais si je me leve a l aube la petite sieste est de rigueur car je fatigue un peu apres le dejeuner du midi!!!

le 19/04/2016

Idem @pseudo-masqué  je suis aussi du matin ,  de celles  qui sont prêtes à  refaire le monde  au saut du lit !C'était parfois fatigant pour l'entourage !

le 19/04/2016

Effectivement ca fatigue ceux qui sont du soir c est clair @maritima c est le probleme chez moi mais je fais avec!!

le 19/04/2016

Moi aussi je suis du matin mais pas prête à refaire le monde  Faut pas exagérer ...

le 20/04/2016

Je me lève tôt le matin car je n arrive pas à dormir. 

Je ne suis malheureusement pas plus en forme et je ne fais pas plus de choses 

Je me recouche car je suis épuisée mais je n arrive pas tjs à redormir plus les cauchemars. 

Vous aimerez aussi

Le Plaquénil pour traiter le COVID-19 : quelles conséquences pour les patients chroniques ?

Lupus
Polyarthrite rhumatoïde

Le Plaquénil pour traiter le COVID-19 : quelles conséquences pour les patients chroniques ?

Lire l'article
Coronavirus et hypertension artérielle

Hypertension artérielle

Coronavirus et hypertension artérielle

Lire l'article
Coronavirus et cancer

Coronavirus et cancer

Lire l'article
Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

Coronavirus et gestes barrières : quelles sont les précautions à prendre ?

Lire l'article