«
»

Top

Cancer du sein : Promouvoir encore l’exercice physique après le diagnostic

9 juin 2014

Cancer du sein : Promouvoir encore l’exercice physique après le diagnostic

Alors que l'activité physique après un diagnostic de cancer du sein a été associée à une survie prolongée et à une qualité de vie améliorée, la plupart des patientes atteintes ne font pas assez d'exercice, conclut cette étude de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill. Les conclusions, publiées dans la revue Cancer, appellent les professionnels et services de santé qui suivent les patientes atteintes de cancer, à les informer des bénéfices de l'activité physique dans l'amélioration des résultats de santé.

Aux États-Unis, lieu de l’étude, les lignes directrices sont claires, le département américain de la Santé et l'American Cancer Society recommandent au moins 150 minutes d'activité physique d'intensité modérée ou 75 minutes d'activité physique intense, pour la prévention et la gestion des maladies chroniques, dont le cancer.

Brionna Hair candidat au doctorat en épidémiologie à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill et ses collègues ont examiné les niveaux et les variations de l’activité physique après le diagnostic de cancer du sein vs avant le diagnostic, chez 1.735 femmes âgées de 20 à 74 ans diagnostiqués avec un cancer invasif du sein. Leur analyse constate que,

· seulement 35% des survivantes du cancer du sein se conforment aux recommandations d’activité physique, après le diagnostic,

· la pratique de l’activité physique, 6 mois après le diagnostic, n’est poursuivie que par 59% des patientes, et avec une forte réduction de l'activité moyenne équivalant à environ 5 heures de marche rapide par semaine.

·  En comparaison avec les femmes blanches, les femmes afro-américaines sont environ 40% plus susceptibles de ne pas suivre les directives sur l'activité physique après le diagnostic. Les femmes afro-américaines connaissent une mortalité plus élevée liée au cancer du sein que les autres groupes de femmes, remarquent les auteurs.

Des résultats qui indiquent que les efforts visant à promouvoir l'activité physique chez les patientes atteintes de cancer du sein doivent être considérablement renforcés. C’est donc un appel aux différents professionnels et services de santé qui suivent les patientes atteintes de cancer, à discuter avec elles, du rôle de l'activité physique dans l'amélioration des résultats du cancer du sein et à proposer des stratégies pour accroître l'activité physique de leurs patientes. 

Commentaires

le 10/06/2014

bonsoir,

il m'a fallut 1 an voir plus pour évacuer toute la chimio, beaucoup de fatigue, le corps en prend un sacré coup et personnellement j'étais incapable de reprendre une activité physique...que de la marche et encore pas longtemps...même encore à vrai dire je n'ai pas retrouvé ma forme entièrement...et là en plus avec la chaleur c'est pire...une vrai petite vieille à l'ombre !!! sinon ma peau " brulerai presque " et je ferai des malaises ....mais je suis daccord pour que dans les hôpitaux ils proposent aux patients de faire du sport mais au rythme des patients biensur...moi je me force à marcher presque tous les jours ...

le 11/06/2014

J'ai été opérée d'un cancer du sein droit   en Février 2013 . Après chimio  et rayons. Tout cela m'a menée jusqu''en  Novembre 2013

A savoir que j'ai fait un dépression sévère de Septembre  2013 jusqu'en Mars 2014 et ai été hospitalisée pendant ces 6 mois.

Lorsque je suis rentrée à la maison  j'étais très fatiguée mais je me sens mieux de jour en jour 

Je marche beaucoup .

Mon seul problème est  que j'ai des fourmillements  aux deux mains ainsi qu'aux pieds. Cela m'empêchait d'écrire et même de ramasser une feuille par terre .

J'ai passé un examen et l'on ma dit que je souffrais du  canal carpien et que l'on devait m'opérer d'abord  de la main droite (côté du sein opéré)

Je me suis rappelé  que  le  Docteur m 'avait dit de ne pas faire faire mes prises de sang  sur le bras droit.cf côté du  cancer opéré

et ai eu peur du  phénomène du "gros bras"  cf problème de lymphe  

J'ai fait des exercices  de pression avec une balle en mousse très souple et je constate qu je peux écrire, ramasser une feuille par terre. En fait je peux utiliser ma main droite.

J'ai encore quelques fourmillements mais ceux ci ne me gênent pas autant  qu'au début

Je  pense que j'ai eu raison de ne pas me faire opérer et voulais partager cette expérience avec vous.

J'espère ne pas m'être trompée . 

Bonne soirée 

le 11/06/2014

J'ai fini les traitements du cancer du sein fin février 2014. A la date d'aujourd hui je ressens encore beaucoup de fatigue, essoufflement. Je galère pour reprendre une activité physique. Du coup je fais parti du CAPS (consultation à l'aptitude physique pour la santé) : 2 séances de vélo par semaine sous contrôle médical. Cela m'aide beaucoup. On a un appui et des conseils pour reprendre les efforts. 

le 26/06/2014

Durant toute la durée du traitement sur 5 mois de chimio et de thérapies ciblées ( de février à mai 2014 )  , j''étais soulagé de constater qu'à partir de la 2 ème semaine après le traitement , j'ai pu continuer les randonnées de 13 km durant les wd , à mon rythme : un vrai bonheur ! 

Par contre depuis juin 2014 , à cause de la chaleur  qui me donnait des vertiges et tachycardie , j'ai du mettre les randonnées de côté .  Je les reprendrais en septembre .

Je privilégie pour l'instant les ballades le soir à la fraîche 

Vous aimerez aussi

Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Lire l'article
Kinésithérapie, maladies chroniques et douleurs : les réponses d’un expert

Kinésithérapie, maladies chroniques et douleurs : les réponses d’un expert

Lire l'article
Études, publications scientifiques et projets innovants : Carenity s’engage pour les patients

Études, publications scientifiques et projets innovants : Carenity s’engage pour les patients

Lire l'article
Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’ibuprofène ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’ibuprofène ?

Lire l'article