«
»

Top

Un nouveau type de traitement contre le cancer autorisé

5 sept. 2017 • 15 commentaires

Un nouveau type de traitement contre le cancer autorisé

Un ­nouveau type de traitement contre le cancer baptisé « Kymriah » a permis d’atteindre un taux de rémission de 83 %.

C'est une étape historique dans le combat quotidien contre le cancer. Les autorités américaines de santé - la Food and Drug Administration (FDA) - viennent d'autoriser la mise sur le marché d'un ­nouveau type de traitement, qui modifie génétiquement les cellules du système immunitaire, pour qu'elles soient attirées par des récepteurs caractéristiques des ­cellules cancéreuses et les détruise.

Ce traitement, baptisé « Kymriah », va permettre de lutter contre des formes très agressives de leucémie, pour lesquelles il n'existe pas de traitement actuellement. « Nous franchissons une nouvelle frontière dans l'innovation médicale, avec la capacité de reprogrammer les cellules immunitaires d'un patient afin de combattre un cancer mortel, a souligné le docteur Scott Gottlieb, administrateur de la FDA. De ­nouvelles technologies comme les thérapies géniques et cellulaires ont le potentiel de transformer la médecine en rendant possibles le traitement et même la guérison de nombreuses maladies incurables. »

Un taux de rémission de 83 %

Le traitement a permis d'atteindre un taux de rémission de 83 % pour les 63 patients ayant participé à l'essai clinique. Il a été développé par un chercheur de l'université de Pennsylvanie et breveté pour ­traiter un type de leucémie qui progresse rapidement, la leucémie lymphoblastique aiguë. Il s'agit du cancer du sang pédiatrique le plus fréquent aux Etats-Unis, avec 3.100 nouveaux cas diagnostiqués annuellement chez les moins de vingt ans, selon l'Institut national du cancer.

Le laboratoire suisse devrait facturer le trai­tement à un prix de 475.000 dollars (399.000 euros), s'il se révèle efficace pour un patient. Un prix exceptionnellement élevé, lié au fait que le traitement doit être adapté à chaque patient.

Les Echos

Commentaires

fadada
le 05/09/2017

encore un produit pour les riches

le 06/09/2017

Exact et les laboratoires nous prennent pour des moutons . Un scandale helas pas le premier et ni le dernier 

le 11/09/2017

je ne crois pas au nouveaux médicaments. Vu que ceux qui sont sur la balance actuellement furent eux aussi, de nouveau médicaments

et devaient nous guérir de nos maladies. Hélas ils ont guéris la CPAM

pour rien. Mais bien sur,  les inventeurs de médicaments disent la

même chose, au début.Rien ne se perds, rien ne se crée., tout

se transforme. Mais la bonne résultante est toujours sur la sellette...

nlandu scolastique
le 12/09/2017

Je suis très contente

CHANTAL51420
le 19/09/2017

lorsque l'on souffre d'un cancer (quel qu'il soit) on espère une amélioration.. on espère un

traitement qui soulage .. alors oui à la recherche médicale et à l'espérance ... même si l'on

sait que ce ne sera pas pour nous.. maisl pour d'autres..

Vous aimerez aussi

COVID-19 et biothérapies : les patients partagent leur expérience

COVID-19 et biothérapies : les patients partagent leur expérience

Lire l'article
Le diagnostic du cancer du poumon raconté par les membres Carenity

Cancer du poumon

Le diagnostic du cancer du poumon raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Le diagnostic de l'asthme raconté par les membres Carenity

Asthme

Le diagnostic de l'asthme raconté par les membres Carenity

Lire l'article
La sexualité avec une maladie chronique

La sexualité avec une maladie chronique

Lire l'article