«
»

Top

Montpellier: Un sommet pose la question des soins sans médicaments

4 mars 2015 • 3 commentaires

Montpellier: Un sommet pose la question des soins sans médicaments

Du bon vieux remède de grand-mère à l’invention des serious games, les «médecines alternatives» ont toujours intrigué la communauté scientifique, et les malades. Encore plus aujourd’hui, où ces interventions non médicamenteuses ont le vent en poupe. Du 19 au 21 mars, plus d’un millier de professionnels ont rendez-vous au Corum et à Saint Charles à la 3ème édition de l'Iceps Conference, qui tentera de décrypter l’efficacité de ces méthodes parfois... obscures. 20 Minutes a sélectionné pour vous des exemples reconnus de soin sans médicament, dont la région est précurseur.

Les serious games. Dans l’Hérault, l’entreprise Natural Pad, à Prades-le-Lez, en a fait sa spécialité depuis deux ans. «Un serious game est un jeu qui permet au patient de se rééduquer en jouant. Il va effectuer des mouvements qui vont être bénéfiques sur sa santé. Sur une Wii, par exemple», note Grégory Ninot, organisateur de l’Iceps, et professeur, à l’université de Montpellier.

La spiruline. C’est une algue, essentiellement produite dans la région, qui aurait des effets bénéfiques au niveau du système immunitaire et sur le plan nutritionnel. Prélevée notamment au bassin de Thau, l’algue est utilisée en complément alimentaire.

Le Tai-shi. Pratiqué en Chine depuis des siècles, le Tai-shi est «censé être bénéfique sur la santé des personnes qui ont, notamment, des fragilités sur l’équilibre», note Grégory Ninot. Une étude est en cours à Montpellier pour savoir si cela peut vraiment réduire le nombre de chutes.

L’hypnose. A la mode dans les émissions à la télévision, l’hypnose pourrait aussi soigner certaines des addictions sans prendre de médicament: «Pour arrêter la cigarette, par exemple, cela semble marcher de façon significative sur certains individus», reprend Grégory Ninot.
Parmi les rencontres du sommet, une conférence grand public a lieu le 20 mars (17h45) sur le thème des soins sans médicament.
Inscription gratuite et programme complet sur iceps.fr.

20minutes.fr

Commentaires

le 04/03/2015

dommage que j habite loin,ca a l air vraiment super comme programme!!comme quoi,tout est possible!

le 05/03/2015

attention à prêteuse arnaque !!

le 06/03/2015

La lecture, apparemment, aurait aussi des effets bénéfiques sur pas mal de pathologies. On appelle ça la bibliothérapie. Elle s'est bien développée à l'étranger mais très peu en France. Il existe même des livres conçus dans le but spécifique de soigner. J'ai lu ça tout récemment dans le dernier numéro de "Cerveau et Psycho", c'est-à-dire celui de mars-avril 2015

Vous aimerez aussi

Le diagnostic du psoriasis raconté par les membres Carenity

Le diagnostic du psoriasis raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Diabète : comprendre le régime à index glycémique bas

Diabète avec surdité de transmission maternelle
Diabète de type 1
Diabète de type 2
Diabète gestationnel
Diabète insipide
Diabète insipide néphrogénique
Diabète néonatal

Diabète : comprendre le régime à index glycémique bas

Lire l'article
Le diagnostic de la rectocolite hémorragique raconté par les membres Carenity

Rectocolite hémorragique

Le diagnostic de la rectocolite hémorragique raconté par les membres Carenity

Lire l'article
Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Dépression
Dépression post partum

Le diagnostic de la dépression raconté par les membres Carenity

Lire l'article