«
»

Top

Les allergies aux pollens sont de retour

18 mars 2015 • 7 commentaires

Les allergies aux pollens sont de retour
Le bassin méditerranéen est en alerte rouge aux pollens de cyprès, et d'autres essences entament leur progression sur l'ensemble du territoire.

Les cyprès font éternuer la Côte d'Azur, les pollens de peupliers progressent dans le Sud-ouest, près de la Méditerranée et dans la Vallée du Rhône, ceux des frênes atteignent déjà l'ouest et le bassin parisien, l'aulne est partout tandis que le noisetier s'essouffle. C'est officiel: la saison des pollens, tant redoutée par les allergiques, est ouverte.

Pour se protéger contre les divers symptômes (rhinite, asthme, conjonctivite), il est primordial d'anticiper les agressions, rappelle l'association Asthme et allergies à l'occasion de la journée française des allergies, qu'elle organise ce mardi. Divers outils permettent désormais de se tenir au courant de la «météo» des pollens: le site du Réseau national de surveillance aérobiologique propose une carte de France détaillée, actualisée chaque semaine et plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont mis au point des applications pédagogiques pour gérer son allergie (I-Pollen d'Urgo, Arbrallergik d'ALK, Alertes pollens de Stallergenes).

Une personne sur deux en 2050

Nous sommes de plus en plus nombreux à être concernés par ce que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) considère comme un enjeu majeur de santé publique. Les allergies aux pollens augmentent, tout comme les réactions à d'autres substances: aliments (lait de vache, œufs, arachide, crustacés…), poils d'animaux, poussière, acariens, matériaux... Un article scientifique paru en 2007 prévoyait qu'une personne sur deux aurait déclaré une allergie en 2050. Dans certains pays du monde, c'est déjà le cas pour 40% de la population, selon l'OMS. La progression de cette maladie protéiforme est particulièrement importante chez les enfants.

Les allergies ont indéniablement une dimension héréditaire, puisqu'un enfant dont les parents sont allergiques voit sa probabilité d'être allergique à son tour doublée. Mais l'environnement dans lequel un individu grandit est aussi déterminant pour modifier l'expression de notre patrimoine génétique (c'est ce qu'on appelle l'épigénétique). La pollution aérienne de nos habitations, assortie d'une température et d'une hygrométrie élevées, le tabagisme, même passif, l'industrialisation de l'alimentation qui expose à de nombreux additifs, comptent parmi les facteurs favorisant l'allergie.

Le Figaro santé

Commentaires

le 18/03/2015

je suis désespérée...M.Provost ....et vous savez pourquoi....je jette l'éponge...vous qui faites la chasse aux xx discussions sur les mêmes sujets....nous en avons encore échangé hier...alors vous écrivez ds rechercher "allergies"....

bonne continuation...je n'interviens plus .

le 19/03/2015

Alors moi je vais poster mon commentaire puisque je commence à en ressentir les symptômes . Le plus extraordinaire c'est que je suis devenue allergique aux pollens en 2013 alors qu'avant je passais les saisons sans problème.

Je ne comprend pas la raison de ce phénomène nouveau pour moi mais j'en redoute les conséquences car j'ai passé mon temps l'année dernière à avoir les paupières rouges, gonflées type oedème, douloureuses bref à être défigurée c'est bien le mot. Collyres, compresses à l'eau de bleuet, j'ai tout essayé et puis miracle j'ai trouvé un produit qui m'a soulagée et bluffée. Coryzalia c'est ballot mais ça a marché, comme quoi l'homéopathie a son mot à dire dans notre société dans les maladies dites courantes ou en complément d'un autre traitement.

Voilà pour mon témoignage.

le 20/03/2015

Toute ma vie j'ai eu des réactions allergiques à des produits que j'ingérais ou à des produits que j'utilisais (produits de ménage ou cosmétiques notamment). J'ai réussi à juguler ce phénomène en utilisant des produits qui ne sont pas vendus dans le commerce.
Je n'ai jamais eu d'allergies aux pollens et j'espère que cela restera comme ça jusqu'à la fin de ma vie.

le 20/03/2015

Bonjour les ami(e)s , 

Faites attention , je viens de signaler à Julien une nouvelle tentative d'un certain Gildas suite à la réception d'un MP , tradipraticien .... la sauce habituelle ! 

Gildas sonc

 

Chris31- Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve. Antoine de Saint-Exupéry

le 23/03/2015

Bonsoir,

Pour ma part, je suis allergiques aux graminées. Je vois arriver la saison "du rhume des foins" avec tout ce que ça comporte: éternuements à répétition, conjonctivite allergique.... Bref!

J'ai clairement déclaré cette allergie lors de ma 1ère grossesse. Et depuis ça ne m'a pas quitté. Je prévois déjà l'anti-histaminique.

Vous aimerez aussi

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Lire l'article
Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Lire l'article
Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Cancer de l'ovaire

Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Lire l'article
NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Obésité
Stéatose hépatique non alcoolique et NASH

NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Lire l'article