«
»

Top

Léger mieux attendu pour la Sécu en 2015 malgré un probable accroissement du déficit de la branche maladie

10 juin 2015

Léger mieux attendu pour la Sécu en 2015 malgré un probable accroissement du déficit de la branche maladie
Le déficit du régime général devrait se réduire pour atteindre 9,5 milliards d’euros en 2015, soit 3 milliards de moins qu’en 2013, selon les prévisions annoncées ce lundi par la commission des comptes de la Sécurité sociale. Cumulé au Fonds de solidarité vieillesse (FSV), le déficit de la Sécu atteindrait 13 milliards d’euros l’an prochain. En 2010, le « trou » s’était creusé à 23,9 milliards d’euros.

Cette prévision pour 2015 est « largement inférieure, et donc plus favorable à celle de la loi de financement de la Sécurité sociale de près d’un milliard d’euros pour le régime général et 400 millions d’euros pour le régime général et le FSV », se félicitent Bercy et le ministère de la Santé dans un communiqué commun.

Dégradation prévue de 700 millions pour la maladie

Le déficit de la caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) devrait en revanche connaître une nouvelle dégradation de 700 millions d’euros pour atteindre 7,2 milliards d’euros de déficit l’an prochain. « La progression des dépenses est plus rapide que celle de ses recettes », explique la commission des comptes.

Ce mauvais résultat serait compensé par une légère amélioration des soldes des branches retraite (avec un déficit réduit à 800 millions d’euros, niveau le plus bas depuis 2004, selon la commission) et famille (avec un déficit de 2 milliards d’euros). La branche accidents du travail - maladie professionnelle (AT-MP) connaîtrait un excédent de 500 millions d’euros.

Un ONDAM respecté cinq années d’affilée

En 2014, le déficit du régime général a diminué de 2,8 milliards d’euros par rapport à 2013. Il passe sous la barre des 10 milliards d’euros pour la première fois depuis 2008 (13,2 milliards d’euros en incluant le FSV).

L’objectif national de dépense d’assurance-maladie (ONDAM) a été respecté pour la cinquième année consécutive, ayant été sous-exécuté de 400 millions d’euros, note le gouvernement.

« Les marges de manœuvre seront réduites » pour 2015, a indiqué à l’AFP l’Assurance-maladie, « très vigilante » sur le maintien de l’objectif de réduction des dépenses fixé par le gouvernement.

Lequotidiendumedecin.fr

Commentaires

Vous aimerez aussi

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Notre guide pour un rendez-vous réussi chez le médecin

Lire l'article
Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Troubles du sommeil : quand et comment peut-on les traiter ?

Lire l'article
Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Cancer de l'ovaire

Cancer de l'ovaire : quels sont les traitements ?

Lire l'article
NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Obésité
Stéatose hépatique non alcoolique et NASH

NASH, ou maladie du foie gras : comprendre le traitement

Lire l'article