«
»

Top

Incroyable ! Un paraplégique remarche cinq ans après son accident

24 sept. 2015

Incroyable ! Un paraplégique remarche cinq ans après son accident
De petits pas pour un homme... mais une énorme avancée pour la recherche. Pour la première fois au monde, un paraplégique a pu remarcher sans l'aide d'un exo-squelette.
 
3,66 mètres. La distance parcourue a beau être modeste, l’avancée scientifique, elle, est spectaculaire. Cinq ans après un accident l'ayant privé de l’usage de ses deux jambes, un paraplégique américain de 26 ans souffrant d’une atteinte à la moelle épinière, a pu accomplir quelques pas. Et, ce, sans exo-squelette mais via un système de stimulation électrique. Jusqu’à présent, l'approche n’avait été réalisée que sur des rats. Publiée dans le Journal of NeuroEngineering and Rehabilitation, l'étude est la première au monde à démontrer que la technique est applicable à l’être humain et qu'il est possible de faire remarcher un paraplégique sans dispositif prosthétique ou robotique.
 
Court-circuiter la moelle épinière sectionnée
 
En gros, le principe est celui du court-circuit : rétablir la liaison entre les jambes et le cerveau sans passer par la moelle épinière sectionnée. Le dispositif électro-encéphalographique mis au point par l’équipe de Christine King du département de neurologie de l’université de Californie (Irvine, Etats-Unis) est capable de transférer les signaux électriques du cerveau du patient et de les véhiculer jusqu’à des électrodes placées au niveau des genoux. Au préalable, un entrainement mental intensif a été nécessaire au patient pour réactiver le lien entre l’activité de son cerveau et sa capacité à marcher. Il s’est notamment entraîné à contrôler un avatar dans un environnement virtuel par la seule force de ses ondes cérébrales. Par la suite, le jeune homme s’est également entraîné à bouger les jambes suspendues au dessus du sol. Une vingtaine de séances auront été nécessaires avant qu’il puisse le faire les deux pieds par terre.

Commentaires

le 24/09/2015

?

le 24/09/2015

Belle réussite  et à mon avis il va y avoir des passe droits ou une question d'argent

Maintenant il y a deux sortes de santé  pour les riches et pour les pauvres

Bonne soirée

le 24/09/2015

 que de beaux progrès en effet ça fait chaud au cœur

mais oui hélas qui pourra bénéficier de cela ?? car bien évidemment cela à un coût 

je ne pense pas que se soit remboursé .. donc ...

mais bravo pour toutes ces avancées ..

bonne soirée

le 25/09/2015

Bonjour à tous !

Ce dispositif est étonnant, mais il est surtout expérimental. Des vérifications doivent encore être faites, sans doute, concernant la sécurité et la commodité d'emploi. Exécuter un geste est relativement simple, en coordonner plusieurs pour réaliser un mouvement complexe fluide, comme la marche, est beaucoup plus compliqué. Il est impossible de devoir se concentrer sur chaque muscle à faire agir, il y en a trop. Cependant, je suis sûr que des solutions technologiques seront trouvées pour simplifier au maximum la commande du mouvement.

Cela dit, c'est un beau début. Mais il y a aura peut-être des restrictions médicales à l'emploi d'un tel dispositif : avoir des articulations, des muscles et des nerfs périphériques en bon état. Qu'en est-il des personnes paraplégiques depuis 10, 20 ou 30 ans ? En tout cas, ce genre de système pourrait être le meilleur moyen de motiver la rééducation et l'entretien physique du patient.

Enfin, il s'agit d'un travail américain ; y a-t-il des équipes et des sociétés françaises ou européennes préparant le même genre d'appareil ?

Les progrès pointent à l'horizon, alors courage, patience et  persévérance pour nos amis paraplégiques !

Cordialement.

le 25/09/2015

.

Vous aimerez aussi

Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Lire l'article
Kinésithérapie, maladies chroniques et douleurs : les réponses d’un expert

Kinésithérapie, maladies chroniques et douleurs : les réponses d’un expert

Lire l'article
Études, publications scientifiques et projets innovants : Carenity s’engage pour les patients

Études, publications scientifiques et projets innovants : Carenity s’engage pour les patients

Lire l'article
Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’ibuprofène ?

Quelles maladies et quels médicaments sont incompatibles avec l’ibuprofène ?

Lire l'article