«
»

Top

Alcool, tolérance zéro ?

27 août 2018 • 62 commentaires

Alcool, tolérance zéro ?

Selon une étude relayée par l'AFP, boire un seul verre de vin ou de bière par jour comporterait un risque sur la santé. Alors, on range son tire-bouchon ou son décapsuleur ?

 

Des chiffres alarmants sur les dangers de l'alcool...

L'étude, publiée vendredi par la revue médicale The Lancet, évalue les niveaux de consommation d'alcool et leurs effets sur la santé dans 195 pays entre 1990 et 2016. D'après elle, l'alcool a causé pas moins de 2,8 millions de morts en 2016 ; un buveur d'alcool sur trois meurt de problèmes de santé liés à l'alcool chaque année, dont 2,2% de femmes et 6,8% d'hommes.

En 2016, la consommation d'alcool était le septième facteur de risque de décès prématuré et d'invalidité dans le monde. Boire un verre par jour pendant un an augmente parmi les personnes âgées de 15 à 95 ans de 0,5% le risque de développer l'un des 23 problèmes de santé liés à l'alcool (cancers, maladies cardiovasculaires, AVC, cirrhose, accidents, violences, etc.), estiment les auteurs par comparaison avec les non buveurs.

La consommation d'alcool, en 2016, est la principale cause de décès chez les personnes âgées de 15 à 49 ans (accidents de la route, suicides, tuberculose...). L'alcool est ainsi associé à près d'un décès sur 10 dans cette tranche d'âge. 


Un verre n'est pas anodin

Le Dr Emmanuela Gakidou de l'Institut de métrologie et d'évaluation de la santé (IHME, Université de Washington), co-auteure de l'étude, ne mâche pas ses mots : "Cela correspond à un excès de mortalité de 100.000 morts par an dans le 
monde pour un verre par jour". Selon elle, il y a "des corrélations claires et convaincantes entre la consommation d'alcool et la mort prématurée, le cancer et les problèmes cardiovasculaires."

"Le mythe selon lequel un ou deux verres par jour sont bons pour vous n'est qu'un mythe. Seul le zéro alcool minimalise le risque global des maladies"

En moyenne, le plus grand nombre de boissons alcoolisées (vin, bière, alcools forts...) consommées par jour est relevé chez les hommes en Roumanie (8,2) suivis du Portugal et du Luxembourg (7,3 chacun). Pour les femmes, figurent en tête, l'Ukraine (4,2), l'Andorre et le Luxembourg (3,4 chacun). En France, la consommation est de l'ordre en moyenne 
de 4,9 verres par jour chez les hommes et de 2,9 chez les femmes. 

 

Un contre-avis en faveur d'une consommation d'alcool modérée

"Étant donné le plaisir vraisemblablement associé à une consommation modérée, affirmer qu'il n'y a pas de niveau "sûr" ne semble pas être un argument en faveur de l'abstention", estime Sir David Spiegelhalter, statisticien, professeur pour la compréhension publique du risque à l'Université de Cambridge. Conduire non plus n'est jamais sans danger à 100%, pour autant "le gouvernement ne recommande pas aux gens d'éviter de conduire". "En y pensant, il n'y a pas de niveau de vie sûr, mais personne ne recommanderait l'abstention", plaisante-t-il.

 

Et vous, vous autorisez-vous un verre de temps en temps ?

AFP

avatar Louise Bollecker

Auteur : Louise Bollecker, Community Manager France & Content Manager

Community Manager de Carenity en France, Louise est également Content Manager pour proposer à tous les membres articles, vidéos et témoignages. Spécialisée dans le Brand Content, son objectif est de porter la voix des patients et de faciliter leur expérience sur le site.

Commentaires

le 12/01/2019

@pseudo-masqué J'ai juste quelques convictions. J'ai connu des alcooliques qui une fois malade sont perdu ou presque.

Je n'encourage personne à la boisson, mais j'écoutais hier soir le Professeur Saldmann dans l'émission C à vous sur la cinq, il expliquait que l'on pouvait boire dix verres de vin sur cinq jours et deux sans boire de vin, donc de façon raisonnable. Le vin rouge contient des polyphénols bon pour la circulation sanguine.

Concernant les vins bio et les produits bio, si ils sont moins mauvais pour la santé ce n'est pas forcément le seul but, la culture bio ou raisonnée est surtout bonne pour le sol,  mais malheureusement aussi parfois pour les producteurs, surtout ceux qui alimentent les industriels. Les malins ont flairés le "filon".

Bon une chose est sur, ces médecins que l'on voient souvent à la télé, que l'on entend à la radio, qui écrivent des livres, je me demande toujours si ils voient encore des patients!

La France est un pays ou la bonne chère est de rigueur, c'est une chance, il faut simplement rester dans la convivialité, l'échange, bref la vie, enfin c'est juste mon avis.

Cordialement Jean-Yves.

le 22/01/2019

Bonjour à tous. Je vous annonce que pendant quelques temps vous ne me verrez pas, je rentre à l'hôpital mais je ne sais pour combien de temps.

portez vous bien, si pouvez allez vous promener. Je sous souhaite plein de bonnes choses

cordialement

gros bisous à tous

le 21/07/2019

Zero verre de bière est bon pour la santé. Un seul verre d’alcool par jour nuit déjà à la santé . la consommation d’un seul verre d’alcool par jour augmente le risque de développer l’une des 23 pathologies, dont le cancer,Les personnes qui n’en consomment pas de ne pas commencer à en boire « pour leur santé » et, aux personnes qui en consomment déjà, d’en limiter le plus possible le nombre de verres par semaine. Le mythe d’un verre du vin quotidien favorable à une bonne santé cardiovasculaire ne donc tient plus. Car si le vin a un effet bénéfique sur nos artères dans une certaine mesure, ce bénéfice est très vite contrecarré par l’augmentation du risque de cancer et d’autres maladies ! N’envisager qu’un aspect de la question n’est donc pas suffisant.Car un verre de vin, cela reste une unité d’alcool (10g), au même titre qu’un verre de bière ou de vodka ! Et l’alcool peut augmenter le risque de cancer, quelle que soit la fréquence de consommation.

le 21/07/2019

Moi zéro alcool,depuis des années et je m'en porte très bien.

le 21/07/2019

Pour moi c'est fini, terminé, tolérance zéro. J'ai fait trop d'efforts pour décrocher pour prendre de risque. J'ai connu des gens qui on replongé au bout de 30 ans d'arrêt suite à des accidents de la vie, ce qu'on ne  peut éviter. De plus, même sans replonger, je suis conscient du mal que fait l'alcool au corps, même pour un verre. Je prends plus de plaisir à apprécier tel ou tel thé vert, noir ou oloong.En fait je me sens libéré d'une tradition. Et puis ça va dans le sens d'une meilleure alimentation.

Vous aimerez aussi

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial cancers

Adamantinome
Astrocytome
Cancer
Cancer colorectal
Cancer de l'amygdale
Cancer de l'anus
Cancer de l'endomètre
Cancer de l'estomac
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'ovaire
Cancer de la bouche
Cancer de la gorge
Cancer de la langue
Cancer de la parotide
Cancer de la peau
Cancer de la plèvre
Cancer de la prostate
Cancer de la thyroïde
Cancer de la vésicule biliaire
Cancer de la vessie
Cancer de la vulve
Cancer des os
Cancer du col de l'utérus
Cancer du foie
Cancer du larynx
Cancer du nasopharynx
Cancer du palais
Cancer du pancréas
Cancer du poumon
Cancer du poumon à petites cellules
Cancer du rein
Cancer du sein
Cancer du testicule
Cancer du Thymus
Cancer du vagin
Cancer endocrinien
Carcinome basocellulaire
Carcinome épidermoïde de la tête et du cou
Carcinome épidermoïde du palais
Carcinome papillaire de la thyroïde
Chondrosarcome myxoide extrasquelettique
Chordome
Choriocarcinome
Dermatofibrosarcome de Darier-Ferrand
Esthésioneuroblastome
Glioblastome
Leucémie
Leucémie lymphoïde aigue
Leucémie lymphoïde chronique
Leucémie myéloide aigue
Leucémie myéloide chronique
Lymphome à cellules du manteau
Lymphome anaplasique à grandes cellules
Lymphome cutané
Lymphome de Hodgkin
Lymphome diffus à grandes cellules B
Lymphome folliculaire
Lymphome non hodgkinien
Lymphome T cutané
Macroglobulinémie de Waldenstrom
Mastocytose cutanée
Mastocytose systémique
Mésothéliome
Myélofibrose
Myélome multiple
Néoplasie endocrinienne multiple
Néphroblastome
Neuroblastome
Ostéosarcome
Phéochromocytome
Rétinoblastome
Sarcome d'Ewing
Sarcome de Kaposi
Schwannome vestibulaire
Syndrome de Sézary
Syndromes myélodysplasiques
Tumeur au cerveau
Tumeur de Merkel
Tumeur gliale
Tumeur maligne de la trompe
Tumeur neuroendocrine
Tumeur neuroendocrine entéropancréatique
Tumeur osseuse rare
Tumeur péritonéale primaire
Tumeur rhabdoide
Tumeur stromale gastro-intestinale

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial cancers

Lire l'article
Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Maladie de Crohn
Polyarthrite rhumatoïde
Psoriasis
Rectocolite hémorragique
Rhumatisme psoriasique
Spondylarthrite ankylosante

Qu’est-ce qu’une biothérapie ? Spécial maladies inflammatoires

Lire l'article
Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Interview d’expert : tout savoir de l’ergothérapie

Lire l'article
Ostéoporose et alimentation : nos conseils

Ostéoporose

Ostéoporose et alimentation : nos conseils

Lire l'article