«
»

Top

88% des Français aiment leurs médecins, jugés aussi trop conservateurs

16 mars 2015

88% des Français aiment leurs médecins, jugés aussi trop conservateurs
Compétents, professionnels tout en étant jugés corporatistes et rétifs à de profondes réformes de notre système de santé. C’est tout le paradoxe des médecins, qui vont manifester en masse, dimanche après-midi à Paris, contre la loi «Santé» de leur ministre, Marisol Touraine. Ces derniers jouissent d’une forte popularité auprès des Français (88 % d’opinions favorables) selon le sondage Odoxa réalisé pour «Le Parisien - Aujourd’hui en France».

Qualifiés de courageux(80%), à l’écoute de leurs patients (78%) et passionnés (71%), généralistes et spécialistes bénéficient d’un gros capital confiance.
64 % des personnes interrogées (contre 34 % qui pensent le contraire) estiment même que leurs médecins défendent mieux les intérêts des usagers du système de santé. Tout juste leur reproche-t-on - un peu - leur manque de disponibilité et le fait qu’ils soient avant tout motivés par l’argent.

Nos bons vieux «toubibs» passeraient-ils pour les gardiens du temple de la Sécu ? Que nenni. Certes, les Français soutiennent plutôt la manifestation d’aujourd’hui. Mais ça ne les empêche pas d’être majoritairement favorables, selon toutes les enquêtes d’opinion, à la généralisation du tiers payant, l’une des mesures qui, précisément, fait tousser les médecins.

C’est d’ailleurs ce que les sondés leur reprochent. Majoritairement perçues comme une population conservatrice (66%) et privilégiée (63%), les blouses blanches ne brillent guère par leur propension au changement. 67 % des personnes interrogées estiment qu’elles ont tendance à s’opposer systématiquement à toute évolution de la médecine.

C’est toute l’ambiguïté du rapport qu’entretiennent les Français à leurs médecins, conclut Gaël Sliman, président d’Odoxa. Ils les aiment (NDLR : 70 % des parents conseilleraient à leurs enfants de faire ce métier), les respectent et leurs font confiance, mais ils semblent leur reprocher de ne pas être suffisamment prêts à faire les efforts indispensables à la sauvegarde du système.»

LeParisien.fr

Commentaires

Vous aimerez aussi

Médicaments photosensibilisants : quels sont-ils et comment prévenir leurs effets ?

Médicaments photosensibilisants : quels sont-ils et comment prévenir leurs effets ?

Lire l'article
Entretien avec un expert : comprendre la neuropsychologie (3/3)

Maladie d'Alzheimer

Entretien avec un expert : comprendre la neuropsychologie (3/3)

Lire l'article
Maladie de Castleman : tout ce que vous devez savoir !

Maladie de Castleman

Maladie de Castleman : tout ce que vous devez savoir !

Lire l'article
Mélanome : comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Mélanome : comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Lire l'article