https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladies-cardiovasculaires.jpg

Patients Maladies cardiovasculaires

aucune réponse

4 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le
Bon conseiller

Des chercheurs anglais ont mis au point un jeu vidéo « social » pour aider les patients handicapés physiques après un accident vasculaire cérébral. Ces derniers l'utilisent en collaboration avec des personnes en bonne santé pour les stimuler davantage.

old-man

Dans la suite d'un accident vasculaire cérébral, la récupération peut être totale mais il se peut aussi que des séquelles de gravité variable persistent, pouvant aller jusqu'à la perte d'autonomie. "Tout dépend du type d'accident vasculaire cérébral, de sa localisation et de l'étendue des lésions. La rapidité de la prise en charge médicale et la rééducation sont aussi très importantes", précise sur le sujet l'Assurance maladie.

Si la principale complication est la survenue d'un nouvel accident vasculaire cérébral, la personne qui en a été victime peut souffrir d'une paralysie ou une faiblesse d'un côté du corps, de problèmes de vision ou de troubles de la parole, de l'écriture ou de la compréhension orale. C'est pour aider les patients ayant des déficiences physiques à améliorer de manière significative leur réadaptation que des chercheurs de l'Imperial College London ont conçu un jeu vidéo collaboratif.

Baptisé "Balloon Buddies", ce dernier permet à ceux qui se rétablissent d'un AVC de jouer avec des bénévoles en bonne santé comme des membres de la famille ou des amis. "Ce type de collaboration est plus gratifiant pour le partenaire moins compétent, plus difficile pour le meilleur partenaire et globalement plus amusant pour les deux, car ils doivent continuellement travailler ensemble pour marquer des points", expliquent les chercheurs de l'ICL, preuves à l'appuie.

Un travail de coordination entre deux personnes

L'équipe a en effet testé Balloon Buddies en demandant dans un premier temps aux patients de jouer en mode solo puis avec des volontaires en bonne santé. Elle a constaté que la performance du patient s'améliorait quand il jouait avec un volontaire en bonne santé, par rapport aux moments de jeu par leurs propres moyens. En outre, ils ont constaté que plus la performance d'un patient en mode solo était faible, plus une amélioration était constatée lorsqu'il jouait avec une autre personne en mode double joueur.

Le jeu vidéo oblige les deux utilisateurs à équilibrer une balle sur une poutre, soulevée à chacune de ses extrémités par des ballons gonflés par chacun d'entre eux. Son principal objectif consiste à modifier la hauteur de la poutre de manière à ce que la balle entre en collision avec des cibles mobiles afin de collecter des points. Les utilisateurs sont également tenus de travailler ensemble pour maintenir le faisceau horizontal afin que la balle ne sorte pas de la plate-forme.

Les deux joueurs doivent se munir d'une poignée sans fil appelée GripAble, permettant aux personnes ayant des problèmes de motricité de bras de contrôler le jeu sur n'importe quelle tablette standard. Le jeu utilise par ailleurs des animations, sons et des retours de vibrations similaires aux jeux vidéo conventionnels. Et ce n'est pas pour rien que les chercheurs ont choisi d'élaborer un jeu avec deux joueurs, l'un en rééducation, l'autre en bonne santé.

Une implication plus importante du patient

Les résultats ont montré qu'au contact d'une personne sans problème de motricité, le patient aura tendance à s'engager davantage dans la partie et serait donc susceptible d'augmenter l'effort physique fourni pour la rééducation. Cette forme de réhabilitation par le jeu serait même bénéfique pour les patients qui se remettent d'autres maladies telles que des blessures musculo-squelettiques, l'arthrite ou encore la paralysie cérébrale.

Aucune date de commercialisation n'est encore évoquée, mais Balloon Buddies aurait également l'avantage de pouvoir être utilisé dans différents contextes y compris avec des médecins, ou d'autres patients, dans des centres communautaires ou même à distance. "Les jeux vidéos sont un excellent moyen de fournir des exercices répétitifs pour aider les patients à se remettre de maladies débilitantes", précise le Dr Michael Mace, auteur principal de l'étude.

Celui-ci ajoute: "Cependant, la plupart sont conçus pour que les utilisateurs jouent eux-mêmes, ce qui peut décourager et isoler de nombreux patients. Nous avons développé un jeu pour leur permettre de s'entraîner de manière collaborative et ludique. La technologie est encore en cours de développement, mais nous avons montré que jouer de concert avec un autre individu peut conduire à de meilleurs résultats." A l'heure actuelle, le jeu a été testé uniquement sur des patients qui présentent une faiblesse au bras suite à un AVC.

A la suite de ces résultats, les scientifiques vont mener une étude pour examiner si les patients sont plus motivés à s'entraîner pour des périodes plus longues. Ils exploreront également les implications sociales qu'il procure, telles que l'effet de jouer avec un parent par rapport à un étranger. Le jeu a été conçu dans le cadre d'un partenariat avec le système de santé anglais qui vise à exploiter les découvertes scientifiques pour en faire le plus rapidement possible de nouveaux dispositifs thérapeutiques.

Source : Santé Magazine

Et vous, seriez-vous prêt à y jouer ? Pensez-vous que cela peut aider la rééducation après un AVC ?

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme