https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladie-de-crohn.jpg

Patients Maladie de Crohn

0 réponse

49 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity • Animatrice de communauté
Posté le

Invisibles et méconnues, les maladies chroniques inflammatoires de l’intestin (MICI) sont de plus en plus fréquentes. La journée du samedi 19 mai leur était dédiée. L’occasion de faire le point sur leurs facteurs de risque.

Les Mici, qui regroupent notamment la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique (RCH), font de plus en parler d’elles. Et pour cause. Tous les indicateurs montrent une explosion des cas au niveau mondial. En France, alors que l’incidence de la maladie de Crohn était de 5,2 pour 100.000 habitants en 1988-1990, elle est aujourd’hui passée à 6,7 pour 100.000 habitants.

Autre phénomène alarmant : cette augmentation touche particulièrement les jeunes entre 10 et 19 ans. Douleurs abdominales, diarrhées, fatigues… les MICI sont des maladies qui affectent l’appareil digestif, et leurs symptômes peuvent impacter lourdement la qualité de vie des patients. Il est donc urgent de mieux comprendre les mécanismes liés à ces maladies pour développer des solutions thérapeutiques efficaces.

Plusieurs facteurs environnementaux

Il existe une prédisposition génétique à ces maladies (de 5 à 20% des personnes touchées ont un proche atteint d'une MICI), mais d'autres causes sont avancées. La recherche sur le microbiote intestinal a en effet beaucoup progressé ces dernières années, et a permis de pointer du doigt plusieurs facteurs environnementaux favorisant cette inflammation chronique de l'intestin :

  • - le stress,
  • - une évolution de notre régime alimentaire,
  • - une hausse du tabagisme,
  • - le recours fréquent aux antibiotiques,
  • - l’usage de la pilule contraceptive…

La façon dont on se nourrit est un sujet central pour ces MICI : « Aucun travail de recherche isolé ne permet à ce jour de démontrer directement un lien entre l’alimentation et le risque de développer une MICI, mais des hypothèses sont émises sur l’impact de la nourriture industrialisée, riche en sucres raffinés, additifs alimentaires, protéines animales… », souligne le Pr Matthieu Allez, gastroentérologue à l’Hôpital Saint-Louis, AP-HP.

S’informer sur les Mici grâce au site de l’afa Crohn RCH

Jusqu'au 6 juillet : le Bus MICI&Moi, en tournée : Amiens centre-ville le 28 mai, Bordeaux, Hôpital Haut Lévêque-Centre medico chirurgical Magellan le 31 mai ; Créteil , Hôpital Henri Mondor-AP-HP le 8 juin….

Découvrir la web série MICI : mode d’emploi à destination des ados touchés par la maladie (réalisé en parteariat avec le laboratoire AbbVie).

Source : Santé Magazine

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 162 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme