https://www.carenity.com/static/themes-v3/default/images/fr/header/maladie-de-crohn.jpg

Patients Maladie de Crohn

2 réponses

51 lectures

Sujet de la discussion

Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour à tous,

Est-ce que votre médecin vous a impliqué dans le choix de votre traitement ? Si ce n'est pas le cas, pensez-vous que cela vous conduit à être moins observant ? 

Julien

Début de la discussion - 11/04/2016

Votre rôle dans le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

En effet c'est bien le cas pour moi. Mon médecin m'a clairement expliqué les trois voies après m'être remis sur pieds d'une intervention chirurgicale.

1- La première option : vu que la partie de l'intestin grêle atteinte a été retirée, il n'y aurait pas besoin de traitement !

2- La deuxième option : Même avec cette partie malade retirée, il serait plus judicieux de prendre un traitement de 3 à 6 mois et voir le comportement des intestin et valider en cas de stabilité que la maladie a bien disparue.

3- La troisième option : Traiter lourdement pour faire baisser l'immunité au niveau des intestins. Cela présente évidement pas mal de risques.

Demandant mon avis, j'ai préféré le juste milieu car on ne pouvait pas ne rien faire ( surtout après 4 hospitalisations!) mais aussi ne pas aller vers l’extrême. Par conséquent, je suis sous traitement anti-inflammatoire PENTAZA depuis deux mois déjà ( 2 x 500 mg matin et soir). En plus je prend un autre comprimé pour faciliter le transite ( 1 comprimé chaque matin).

Par ailleurs, pour moi personnellement, j'apprécie énormément mes contacte avec mon médecin traitant. Il prend tout le temps nécessaire pour répondre à la moindre de mes questions (durant les consultations, par téléphone voire même par SMS). Il m'est arrivé même de confirmer ou lui demander les médicaments que je devais prendre pour autres choses (rhume, angines...).

Avoir un bon médecin (pas que la compétence) est une chose primordiale dans les cas de maladies chroniques à mon avis.

Bien à vous mes ami(e)s

Votre rôle dans le choix de votre traitement
Membre Carenity
Posté le

Etant donné mon âge et mon parcours, bientôt 40 ans de RCH, de nombreux incidents, parfois graves, dûs aux effets secondaires des traitements (aspirine, salazopyrine, pentasa, imurel, betnesol, antibiotiques), le médecin ne peut que proposer des options thérapeutiques. Au final, c'est moi qui décide du traitement qui sera. J'ai ainsi refusé le traitement conventionnel pour la polyarthrite rhumatoïde (les anti TNF Alpha) qui lorsqu'il est mal supporté peut provoquer des effets secondaires très sérieux. Je n'ai pas voulu prendre ce risque. De même, je refuse tout traitement antibiotique étant donné leur impact sur la flore intestinale et leur conséquence possible (poussée de RCH).

Et finalement, je ne m'en porte pas trop mal.

Dans ce cadre, je suis donc à la lettre, les traitements que j'accepte après avoir reçu les explications nécessaires sur leur bénéfice/risque.

Je précise que ma RCH est en rémission, sans aucun traitement, depuis 2008.

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 192 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

C'est gratuit & anonyme