/static/themes-v3/default/images/default/home/bg-generic.jpg

Patients Douleurs chroniques

18 réponses

398 lectures

Sujet de la discussion


anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonsoir 

je suis venue pour pouvoir peut etre aider certaine personnes je vis depuis pres de 2 mois une situation bien difficile tout a commencer par des douleur a la hanche au bas du dos cela n a fait que s empirer de jours en jours ensuite cela m a fait la douleur du dos coté gauche jusqu au genou gauche mais toujours derriere la fesse je me suis dit une cure anti inflamatoire rien n y a fait les daffalgan codéine qui me calmer la douleur la nuit c etait atroce j ais commencer donc a avoir du mal a me lever du lit en me levant le matin et de jour en jour cela ne fait que s empiré donc j ais vu 1 medecin puis 2 un chyrurgien car je venais de me faire operer d un algus valgus bien reussis par contre ce chyrurgien me dit c est une sciatique ont va faire une IRM car vous aveait deja un ehernie discale ont va voir l evolution don le 4 juillet mais mon rendez vous a l irm avait lieu que 3 semaine plus tard le 27 juillet 2016 j etais desespéré donc j ais suivi le nouveau traitement du chyrurgien tramadol , kétoprofene 200 mg et daffalgan codeine mais j ais souffert de plus en plus je me bloquer hurler de douleur j en arriver a plus savoir me retenir pour aller aux toilette car un pas etant une souffrance au lever le matin et 1 etage a descendre donc l horreur donc je me retenais plus ca parter j ais honte aupres de mon mari j ais 57 ans mais qd meme donc j ais atterri au urgence allez hop il me pet une perfusion me dit c est une sciatique mais arrter les anti inflamatoire ce vous bousille l estomac j avais pas attendu son conseil j avais arreter apre une serie de piqure inefficace aucun soulagement le 27 arrive et là le resultat arrive et finalement que j ais un gris kyste qui comprime le nerf sciatique il faut voir une neurochyrurgien mais mon rendez vous est pour le 19 aout je suis completement desespérer car cela s aggrave de jours en jours depuis 2 jours je n arrive plus a faire d effort pour allez a la selle donc imaginer c est un poid de plus sur mes intetin qui me fait souffrir encore plus aujourd hui j ais souffert le martyre toute la journée je ne suis bien que debout lé cela fait mal mais moins je sais plus rester assise umpossible de poser la fesse gauche cela provoque immediatement des douleur si je m allonge plus de 15 mn je ne sais plus me redresser j hurle de douleur cela me fait comme un blocage a gauche  du haut de la hanche jusqu en bas du pied mais toujours a larriere plus moyen de dormir plus de 2 h donc voila j ais pas plus de chose qui me calme la douleur sauf 4 solupred le matin pour 3 jours encore cela me soulage un peu mais ca dure pas donc je me demande si  dans mon cas ont pourrais me faire des injection de dose de morphine car je suis tellement fatiguée mon etat s aggrave ej ais des malaise depuis 2 jour 20 de tension bref je me vois pas continuer comme cela en sachant depuis hier soir qu il n y a pas qu 1 seule kyste mais un gros et des petit autour donc là j ais tres peur des jours avenirs voila au moins je sais qd meme que l ont m a traité tout ce temps pour une sciatique que de temps perdu a souffrir alors si quelqu un a les meme souffrance il faut s assurer vraiment de ce qui a vraiment car poour moi ce fait pres de 2 mois que cela dure et là je sombre dans la déprime merci d avoir pris le temps de me lire

Début de la discussion - 28/07/2016

comment puis je arreter de souffrir autant

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bon courage à toi. 

comment puis je arreter de souffrir autant
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je comprends ta souffrance et ton désespoir, il est toujours difficile de se sentir diminuée.

Si je peux me permettre ne t'inquiète pas trop: ton mal est malgré tout récent et le diagnostique est posé de plus tu n'es pas encore aux limites de la pharmacopée. Il faut tenter de te raisonner et d'attendre la délivrance sans que les problèmes psy ne s'y rajoutent essaies de s'accrocher à cette idée, fais de la méditation, demande un meilleur soulagement en attendant mais pas d'automédication ! Souviens toi que le corps à des ressources incroyables. C'est ce que je fais quand je plonge. Voilà si ça peut t'aider.

comment puis je arreter de souffrir autant
2
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Bonjour,

Je comprends ta souffrance et ton désespoir, il est toujours difficile de se sentir diminuée.

Si je peux me permettre ne t'inquiète pas trop: ton mal est malgré tout récent et le diagnostique est posé de plus tu n'es pas encore aux limites de la pharmacopée. Il faut tenter de te raisonner et d'attendre la délivrance sans que les problèmes psy ne s'y rajoutent essaies de s'accrocher à cette idée, fais de la méditation, demande un meilleur soulagement en attendant mais pas d'automédication ! Souviens toi que le corps à des ressources incroyables. C'est ce que je fais quand je plonge. Voilà si ça peut t'aider.

comment puis je arreter de souffrir autant
2
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Aie aie, je compathis, je suis passée par là, une hernie discale cervicale C3 + 3 hernies discales dorsales D567. + épaule droite bloquée par des calcifications. Donc, pour la douleur, j'ai été aux urgences en leur disant, soit vous m'euthanasié soit vous trouver un antidouleur'qui fonctionne. Je prend maintenant le matin du Valtran, donc uen sorte de morphine, plus un antidouleur qui fonctionne sur la partie du cerveau qui actionne lA sensation de douleur : le Cypralaxa - un antidépresseur mais dont on a découvert récemment qu'il avait cet efficacité pour diminuer la douleur. En attendant ton intervention chirurgicale qui t'aideras à long terme. 

Courage courage

J'ai aussi appris l'autohypnose pour relaxer au maximum les muscles et les articulations du dos et les nerfs.

Il parait que pour les sciatiques l'acupuncture sert aussi. Pour les dorsales cela fonctionne le temps de la scéance....1/2h.

en plus s'allonger sur le dos dans un bon lit pas mou. La tête sans oreiller et un coussin en dessous des fesses pour soulager les lombaires, en cherchant sa bonne position.

Il y a aussi des anti douleurs en huiles essentielles : le giroflier, la menthe poivrée, la gaulthérie couchée, le poivre noir, le piment de cayenne, l'eucalyptus'citronné, la lavande. Mais là pour les dosages il vaut mieux voir un pharmacien qui s'y connait.

Nelllle

comment puis je arreter de souffrir autant
2
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je n'aime pas les médicaments qui vous donnent des désagréments d'autre part. J'ai les mêmes douleurs et mon bonheur c'est le tapis de fleurs 20 M 3×par jour et fini les douleurs . Je ne veux pas faire de publicité mais allés taper sur le Web tapis champs de fleurs et vous aurez la réponse.  Allez courage.

comment puis je arreter de souffrir autant
1
anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller
@evye13

bonsoir,

le naproxène dure douze heures et est efficace pour les douleurs articulaires. si tu as mal à l'estomac, il suffit de prendre un générique du maupral, oméprazole.

l'opium est plus efficace que la codéine. en cumulant plusieurs antalgiques, c'est un peu mieux.

faut voir avec ton médecin.

pareil pour ta tension, vingt est beaucoup trop.

bon courage.

comment puis je arreter de souffrir autant

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@Cielline

Bonsoir

Novice je me promene et franchement merci de tout coeur je fonce sur internet !!!! Merci merci merci

niouniounune

comment puis je arreter de souffrir autant

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

Je suis abonné à la douleur depuis 1999 et, j'ai eu toutes sortes de traitement, on me propose des patchs au qunoza qui est un piment pour des douleurs neuropathiques dues à une sciatique qui dure et comme j'ai déjà un neuro-stimulateur médullaire et une pompe à morphine intrathécale( allez voir sur le site de Medtronic en tapant pompe à morphine sur google)les effets de ces traitements ont diminués dans les années, je suis atteint en outre de BPCO et traité par oxygénothéraphie et pour finir diabétique de type 2 sous pompe à insuline.

Si on ajoute 2 prothèses de hanche et une rupture de la coiffes des rotateurs, je pense être malheureusement un cumulard.

Donc GARDE LE MORAL situ perds pied tu auras du mal à remonter la pente.

Courage et tiens nous au courant

comment puis je arreter de souffrir autant

anonymous avatar Membre Carenity
Posté le
Bon conseiller

@angelina

J'ai été opéré de deux kystes synoviaux en L4 et L5, e connais tes douleurs quand on a voulu m'injecter un produit pour passer un scanner, la douleur a été si intense que j'ai hurlé comme un fou, mes nerfs étaient tellement comprimés que l'ajout d'un liquide a intensifié la douleur, donc un neuro-chirurgien de la Timone à Marseille m'a opéré et m'enlevé deux kystes gros comme des oeufs de poule, la douleur a disparu instantanément après l'opération, mais comme toi j'ai été obligé d'attendre pour qu'enfin on me croie et le soulagement a tellement été bénéfique que j'en ai pleuré.

Je connais le calvaire que tu supportes, personne ne peut imaginer ça.

Amicalement

icon cross

Ce sujet vous intéresse ?

Rejoignez les 151 000 patients inscrits sur la plateforme, informez-vous sur votre maladie
ou celle de votre proche et échangez avec la communauté

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme