Comment gérer la bipolarité
Trouble bipolaire

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360
avatar
le 22/02/2017

... Bonjour Lenotte,
Merci de ton témoignage...

avatar
le 19/06/2015

@lenotte: merci pour ce témoignage, rempli d'espoir et de fraîcheur! Bon courage !!

avatar
le 22/06/2015

Merci, Lénotte, pour ton témoignage.

Je te souhaite de garder cette dynamique...

avatar
le 22/06/2015

Merci pour ton témoignage. Je suis bipolaire comme toi mais j'ai du mal à accepter ma maladie et je sens bien que mes proches me traitent différemment maintenant qu'ils le savent. Je semble être stabilisée depuis 9 mois, mais est ce une vraie stabilisation ou un intervalle libre, comment le savoir ?. Merci si tu as un début de réponse

Cordialement

avatar
le 29/06/2015

Quel courage lénotte pour tout ce que vous êtes capable de faire.Ca m'a ému vraiment.En lisant votre témoignage, je peux te dire que je suis tout SIMPLEMENT asthmatique ! et j'en faisais un drame.  j'ai lu quelque chose de ce genre:"...j'étais furieux de ne pas avoir de soulier, alors j'ai rencontré un homme qui n'avait pas de pieds, et je me suis trouvé content de mon sort..."

Bon courage en te souhaitant que  tu n'auras plus de crise.

avatar
le 25/06/2015

j'ai lu ton témoignage lenotte. et j'ai bien aimé .cela me donne envie de lire ton livre et surtout  de le faire lire à mon compagnon pour que cela l'aide dans sa maladie. ledge c'est bien de se trouver un loisir qui empeche de penser.

avatar
le 22/06/2015

Bonjour Lénotte

que rajouter ? l'interview dis presque tout. j'ai vécu le même parcours et je n'ais fais que 3 crises euphoriques en 15 ans grâce à ce que tu recommandes. Ton livre servira sans aucun doute à ceux qui n'ont pas encore acceptés leur maladie pour mieux la vivre ou à leurs proches pour mieux la comprendre.

Bravo et merci pour eux 

avatar
le 13/09/2015

bonjour xyzabc,

il vaut mieux se méfier des périodes hautes et consulter assez vite son psy pour qui'l adapte le traitement car ça peut évoluer en bouffée délirante aïgue suivi d'une hospi.

prends soin de toi

cordialement

stéphane

avatar
le 20/06/2015

Merci Ellipse. J'espère que cet article donnera envie de lire mon livre. À ceux qui le liront, n'hésitez pas à poster vos commentaires et à partager vos expériences.

avatar
le 23/06/2015

Bonjour à tous,

Merci pour vos témoignages de sympathie.

Tu sais Mimi, je crois que nous avons tous des difficultés à accepter notre maladie, c'est une réaction normale. C'est pourtant le seul moyen de lutter. Apprivoiser ce démon qui nous désarçonne. Cela demande du temps et du courage. Pas facile pour les proches non plus. Difficile pour eux de nous accepter avec cette faille, c'est déstabilisant. Et puis, il faut avouer que nous sommes souvent infernaux et pas faciles à vivre durant les crises. Sans oublier que les troubles mentaux dérangent et font peur. Je pense qu'il faut en parler, leur expliquer la maladie de manière à ce qu'ils comprennent et à les rassurer. Qu'ils sentent aussi que l'on est dans l'acceptation, que l'on se prend en charge. Qu'ils comprennent également que, en dehors des crises, nous sommes des personnes "normales" et qu'ils peuvent nous faire confiance.

Il me semble que l'on ne peut jamais vraiment savoir si l'on est définitivement stabilisé ou dans un "intervalle libre", c'est aussi cela qu'il est difficile d'accepter. La menace est toujours sous-jacente. C'est ainsi, on n'y peut rien, cela fait partie de cette fichue maladie. Mais il ne faut pas se décourager pour autant. Il faut profiter de chaque jour, vivre pleinement les périodes d'accalmie et apprendre à déceler les prémices des crises pour les stopper au plus vite et retrouver sa sérénité. Se dire aussi que si cela recommence, ce n'est jamais qu'une mauvaise période à passer, que l'on en sortira et que tout redeviendra comme avant.

Bonne journée,Lénotte

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 162 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme