La naturopathie plutôt que les interférons
Sclérose en plaques

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360
avatar
le 26/04/2018

Oui je trouve beau ce que tu as écrite, montrant que devant cette maladie nous sommes tous différent, pour moi l'évolution de cette pathologie est complètement différente car celle-ci évolue sans poussées, une évolution progressive.

La grande sœur de mon père a aussi cette maladie, le peux de fois où je l'avais vu, elle était en fauteuil roulant, et des conflits familiaux ont fait que je ne l'ai pas vu longtemps.

Au tout début de la maladie, à 24 ans, je n'en parlais pas, une sorte de fuite inconsciente, mais petit à petit j'en parle, et je me sent mieux d'en parler, d'accepter les divers soucies que je rencontre m'aide à avancer dans la vie.

Au début de la sep, je m'étais tourné vers la médecine douce, où j'ai pu remarquer que les produits laitiers me posent d’énorme problèmes pour marcher, donc je n'en consomme plus, où rarement.

Je suis content de parler avec vous, merci.

avatar
le 26/04/2018

Bonjour 

Je suis atteinte de sclérose depuis 30 ans et j'ai moi aussi essayé les médecines douces au départ  La fréquence de mes poussée m'a contrainte à prendre de l'interferon (4 à 5 poussée par ans  ) dans ce que je lis vous avez la chance que votre sep soit une forme bénigne de la maladie.

De plus je voudrais signaler que l.'acupuncture et se soigner grâce à la nathurophatie ont un coût non négligeable selon n' est pas permis à tout le monde  

Se construire grâce à la maladie quand elle a une forme plus sévère est très difficile voire impossible  Les douleurs vous empêche de pouvoir se reposer.

Je trouve que l'on peut parler seulement de son propre chemin et non de le conseiller aux autres personnes. 

avatar
le 27/04/2018

Bonjour,

En ce qui me concerne, je vis pour l'instant très bien avec ma SEP qui me laisse tranquille depuis 7 ans. Je fais du sport (encore capable de faire des rondades flips saltos à presque 40 ans) et de la sophrologie et ne suis aucun régime alimentaire. Les neurologues me conseillent de continuer les interferons en considérant que la stabilité de ma SEP est peut être imputable au traitement médicamenteux. Dans le doute, de peur d'une nouvelle poussée invalidante, je n'ose pas arrêter les interferons malgré le ras le bol de leurs effets indésirables. Cruel dilemme...

avatar
le 27/04/2018

merci lisa 

belle histoire que beaucoup de sep devraient lire 

de momomadeleine

avatar
le 30/05/2018

Beau témoignage...pour ma part .je vie avec cette maladie depuis 22 ans ,heureusement plus de haut que de bas....ca va faire 7 ans sans crise...je marche encore 3 à 5 kilo par jours et ma recette .  multi-vitamine et surtout plus bain depuis 20 ans ...aucun medication....j'ai laché prise et je me concentre à me dire que chaque journée et un renouveau....merci la vie...la sclérose m'a sauvé.....j'allais trop vite....il y a 22 ans ,j'ai réalisé dans mon fauteuil que je vivais et apres multiples physiithérapies....l'espoir ....ma conduit et la foie c'est manifester....je me sens presque guérie....du moins ...au réunion...j'ai le sentiment de L'IMPOSTEUR......

avatar
le 15/08/2018

bipolaire je ne supporte plus le traitement du lithium: j'en ai la plupart des effets secondaires : palakiurie, troubles sexuels problèmes de concentration fatigue psoriasis mycoses sous les ongles tremblements fins reveil nocturne fréque

j'ai eu connaissance d'un sujet dont on commence à parler beaucoup : le deuxiéme cerveau "l'intestin" . On y apprend des choses révolutionnaires à savoir qu'il a beaucoup plus de neurones dans l'intestin que dans le cerveau que le systéme immunitaire résiderait à 80 ù dans l'intestin, enfin qu'une majorité de gens souffrirait de candidose : " maladie" provoquée par le sucre le gluten et les produits raffinés farine  et sucre mais aussi par la pollution des poissons par les métaux lourds, l'usage des antibiotiques et des pesticides pour la viande.

L'Auteur du livre , prêtent qu'une quarantaine de maladies pourraient être raitées en agissant sur le microbiote par apport de microbiotiques  (levures) alimentation modifiée.

Je suis en pleine expectative car j'ai retrouvé tout mes symptômes dans la candidose.

Il y a eu aussi des émissions de télé sur "l'intestin le tube du siécles, ou l'on voit des malqdes traités avec la microbiote d'une personne saine, la guérison estt immédiate pour une patiente atteinte de la maladie de l'intestin irritable.

C'est une véritable révolution, c'est pour cela que les lobbys auraient dépensaient 60 milliards pour empêcher cette étude de sortir.

Actuellement seules sont autorisaient les traitements de ces maladies telle que celle de crohn

L'auteure ; Ann Boroch

Cette personne était atteinte de sclérose en plaque ayant eu connaissance de livres  The Yeast connexion (docteur Williams Crook) . Ce qui lui avait fait comprendre quelle avait tous les symptômes de la candidose.

Elle s'est mise  à suivre le régime anti-candidose puis après une expérience de mort imminente une tentative de suicide elle s'est enfin débarrassée de la SEP à 30 ans, puis elle est devenue naturopathe car elle avait décidé d'aider toutes les personnes qui auraient recours à elle.

Je ne vais pas vous racontez tout le livre mais sachez que déjà un osthéopathe écrivait en 2002 : le livre "et si çà venait du ventre" Pierre Pallardy" Son enfançe misérable les douleurs et les privations explique son combat.

Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Bonne recherche et bon courage

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & anonyme