Changer de vie grâce à la maladie
Polyarthrite rhumatoïde

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360
avatar
le 29/07/2016

Bonjour @pseudo-masqué , l'objectif de ce témoignage est de transmettre un message positif mais en aucun cas d'inciter d'autres membres à faire de même. Eric a simplement souhaité partager son vécu auprès des autres membres, mais ne vous invite pas à faire de même. Il est notamment indiqué dans le témoignage "La solution est en vous, trouvez votre voix, soyez heureux et en bonne santé. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage ! ".

Je reste à votre disposition et vous souhaite une bonne après-midi,
Léa de l'équipe Carenity

avatar
le 25/07/2016

Lea Blas...je pense que le témoignage d Eric peut être dangereux pour certaines personnes qui sont en quasi rémission...et puis tout le monde ne peut pas se permettre de tout plaquer et d'aller vivre ailleurs. 

Depuis que je fréquente ce site,je vois beaucoup de personnes en pleine galère pour pouvoir se soigner....ce témoignage est d'après moi une insulte pour les gens qui se débattent pour obtenir un traitement. Si tout va bien pour lui, tant mieux ! C'est bien !

avatar
le 28/07/2016

Merci Bicento de soutenir mon raisonnement. De tels témoignages devraient être bannis de Carenity, cela peut donner de mauvaises idées à certaines personnes.

Bonne journée à tous !

avatar
le 29/07/2016

D'accord avec vous...mais lu superficiellement comme nous le faisons tous trop souvent, ce témoignage peut être une incitation. Je le maintiens.

Bon week-end !

avatar
le 03/08/2016

Il faut arriver à être plus zen, pas tjs facile. Il est vrai que le moral joue sur le physique. Je serai toutefois mesurée sur l'abandon d'un traitement de fond.

Je gère les antalgiques en reculant la prise, des fois je les oublie. J'ai pu abandonner le tramadol en diminuant progressivement car c'était l'escalade. Adieu Tramadol, je ne veux plus entendre parler de toi !

Par contre,je viens d'avoir des coliques nephretiques et là bonjour morphine. Juste deux jours, car allongée on se supporte à peu près,mais dès que je me lève....mon estomac aussi ! Bye bye morphine ! En attendant je carbure au spasfon et aux antiinflammatoires. Ça marche...mais le plus fort de la crise est passé, le calcul aussi, sûrement. Je déguste qd même...ça va le faire, il faut que ça le fasse ! La dernière semaine d'août je pars à la mer !

Il faut que mon rhumatisme pso ferme sa grande gueule et que mes reins me fichent la paix ! Ça va le faire ! Pour sûr !

Bonne journée, continue sur ta voie Bicento et essaye de tirer un peu la langue aux antalgiques, juste un peu à peine. Tu peux aussi, comme je l'ai fait voir un psy qui t'aidera à digérer ta maladie !

avatar
le 04/08/2016

Bloublounet1, je vois que je ne suis pas la seule à ne pas apprécier ce genre de témoignage et je me sens moins idiote. Je me sens quand même très loin de la "perfectitude" d Éric.

J'entends tous les jours des donneurs de leçon de ce genre et à part ici, je ne parle jamais de ce que j'ai....je coupe court ainsi aux : tout ça c'est des maladies psychosomatiques, tu vois c'est dans ta tête. Tu devrais te remuer un peu....etc...

À toi Bicento, je souhaite une bonne journée à la plage ,profite bien ! L année prochaine ce sera mieux, sûr!

Je sais que ce n'est pas facile de partir (financièrement surtout pour moi). C'est ma lumière de l'année....aller voir la mer...je partage le loyer et les frais avec ma fille aînée et nous prenons les petitous de mon fils. Une semaine à être un peu gateuse ,sous le soleil je l'espère.

Bonne journée les non parfaits !

avatar
le 09/08/2016

Merci bicentoe pour ton porte-bonheur, j'en ferai bon usage !

Douce nuit 

avatar
le 24/07/2016

Suite a l'opération de la prostate il y a quelques années, le PSA est toujours négatif, par contre je suis resté incontinent, pour y remédier on parle d'opération par bandelettes sous urétrale, est ce bien exact. Merci de me renseigner.

avatar
le 08/08/2016

pour ceux qui ont du mal à dormir, avez vous essayer la méditation guidée, ou les bols de tibétains ou l'aide d'une magnétiseuse, du kiné,

ça peut paraître impensable , mais par expérience ça peut être des possibilités à ce problèmes.

en faisant le vide, se décontractant, on peut gérer beaucoup de choses, même la douleur, physique comme morale.

le physique et le mental ne font qu'un, maintenant j'en suis sure.

avatar
le 30/07/2016

Moi je trouve ce témoignage très intéressant. C vrai que la plupart des gens lisent superficiellement mais même si ils lisent normalement il y aura toujours des gens négatifs qui voient le mal partout. Cette personne exprime son vécu et perso je trouve cela très bien. Enfin un témoignage positif.. Je tiens à dire que je n'ai pas bac + 7… mais je garde l'esprit ouvert sur tout ce qui se dit..

Bravo à lui pour sa nouvelle vie. Qu'elle soit la plus heureuse possible et qu'il trouve l'amour..

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & confidentiel