Vivre ses rêves, même après un infarctus

S'inscrire pour commenter ce témoignage

Vivre ses rêves, même après un infarctus

Membre Carenity, Christophe a été victime d’un infarctus du myocarde le 24 septembre 2013. Suite à cette terrible épreuve, Christophe s’est aperçu qu’il n’était pas intouchable...

La peur de mourir et celle de perdre ses proches ont été pour lui un électrochoc.

Depuis, Christophe a décidé de vivre autrement et de réaliser son rêve : partir à la découverte de l’Asie pendant 100 jours. Car après tout on a qu’une vie.

C’est avec un grand plaisir que nous avons interviewé Christophe pour qu’il nous raconte son histoire et son projet.

1 - Bonjour Christophe. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour, oui bien sûr, je m’appelle Christophe et j'ai 42 ans. J'habite le Sud de la France a proximité de Tarbes et Lourdes.

Je suis papa de 4 beaux enfants, 3 garçons de 20, 19 et 18 ans, et la petite dernière Amandine 10 ans. Je suis marié avec Sandrine depuis plus de 20 ans.

2 - Quel était votre mode de vie avant votre infarctus ? Étiez-vous suivi pour cette pathologie ?
J’avais une vie simple, heureuse, équilibrée, tranquille, un boulot trop speed peut être, un bon coup de fourchette et une consommation de cigarette trop importante : plus de 40 cigarettes par jour. Actuellement je ne fume plus. Voila au moins une chose de positive ! 

Je n’étais pas suivi pour une pathologie particulière avant mon infarctus, je n'étais jamais malade. Comme quoi…

3 - Pourriez-vous nous dire en quelques mots ce qui s’est passé ce 24 septembre 2013
Il est 7h du matin et boom, une douleur intense se dégage au niveau de ma poitrine comme un étau. Ma gorge, mon dos, la douleur s’étend rapidement à mes bras et me clou littéralement sur le canapé en quelques secondes. Ma femme prend peur, moi aussi je l’avoue. Le SAMU est arrivé très vite.

Le verdict est sans appel : infarctus lourd. Quelques minutes plus tard, je suis déjà au bloc opératoire pour une intervention chirurgicale. J’apprends alors que j’ai deux artères du myocarde obstruées. 

Les médecins me posent un stent immédiatement. Un deuxième stent sera posé 48h plus tard. Ouf ! La vie est belle, je sors vivant de tout ça.

4 - Depuis cette épreuve, vous avez décidé de parcourir l’Asie. Pour quelles raisons vous êtes-vous lancé dans ce projet ?
Un vieux rêve enfouit depuis longtemps ! J'ai toujours aimé découvrir de nouveaux horizons. La vie a fait que le moment est maintenant venu de le réaliser avant qu’il ne soit trop tard.

5 - Pourriez-vous nous en dire plus sur ce voyage ? Qu’allez-vous faire exactement ?
Un itinéraire qui a du souffle ! Direction Pékin (en Chine) le 21 août 2014. Ensuite direction le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande, la Malaisie et Singapour. 

Mon idée est de faire beaucoup de marche mais également de prendre le train et les bus locaux pour vivre aussi au plus près de la population avec un budget de 15 € par jour pour manger et me loger uniquement en auberge de jeunesse ou chez l’habitant.

6 - Pourra-t-on suivre votre aventure ?
Bien sûr, vous pouvez déjà suivre mon aventure sur mon blog laplaneteaducoeur.eklablog.fr . A partir du 21 août, une mise à jour (photos, commentaires etc.) sera faite toutes les 24/48h sur le blog et sur Facebook.

7 - Avez-vous un mot à partager aux autres membres Carenity, et en particulier à ceux qui sont concernés par une maladie cardiovasculaire ?
Oui, un mot me revient souvent depuis mon infarctus : "ESPOIR". Toujours garder l'espoir de jour meilleur. Que l'on soit jeune ou plus âgé, on mérite tous une vie meilleure. Alors croire en un rêve, un projet, à ce que l'on aime, nous accroche à la vie en pensant à des jours meilleurs.

Merci beaucoup Christophe et bon voyage à vous !
C'est moi qui vous remercie. Carenity m'a beaucoup aidé aussi, à comprendre, à discuter, à papoter avec des gens qui ont également eu des problèmes cardiovasculaires. 

Nous avons l'impression de ne pas être seul et un échange, une oreille est toujours agréable et bon pour le moral. Merci à tous !

Pour vous inscrire sur Carenity, c'est par ici : http://www.carenity.com/inscription