Des problèmes cardiaques depuis l'adolescence
Hépatite C

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360
avatar
le 24/10/2015

Bonjour, beaucoup de courage et de force de la part de virginie. Pour ma part, je suis guéri de cette infection depuis deux ans maintenant,contrôle régulier et aucun signe de rechute ( VHC) mesurable. Mon gastroentérologue pense que la maladie est guérie, mais attention avec ce type de virus, on ne sait jamais. Mais mon vécu n'a rien à voir avec virginie, dont je m'incline devant le courage et l'envie de vivre. Mon infection a été détecté lors d'un banal contrôle sanguin que nous avions envisagés avec mon généraliste suite à un sentiment de fatigue permanent. Les conditions de l'infection sont totalement incertaines, j'ai bien fait quelques dons du sang dans les années 80, mais aucune certitude. J'ai suivi la trithérapie de 44 semaines (1 injection hebdomadaire et cachets plusieurs fois par jours dont la ribavirine), traitement très lourd et pour certains je dirais même invalidant sur le plan professionnel. Je considère avoir eu beaucoup de chance durant mon traitement, car j'ai échappé à une grande partie des effets secondaires. Seul l'anémie m'a posée des problèmes, mon taux d'hémoglobine avait chuté de moitié en descendant à 7.8. Malgré cela je tenais à continuer à travailler pour éviter de me morfondre sur moi-même et de sombrer psychologiquement (l'un des risque du traitement). Certaines période furent très dur à supporter, fatigue, lassitude etc... Mais ma motivation à allez jusqu'à la guérison l'on emportés. Je dis cela car de nombreux malades abandonnent en cours de route et je peu le comprendre. Quand je n'était pas bien dans ma tête, j'allais sur les forums pour lire ce que certains vivaient et cela me redonnait du courage pour continuer et quel fut mon bonheur lorsque mon gastroentérologue m'a annoncé la fin du traitement. Mon taux de globules rouges remontant lentement (mais surement) l'envie de bouger avec. Je vais arrêter la pour le moment mais non sans féliciter encore une fois Virginie pour son courage.

avatar
le 25/10/2015

Bonjour Virginie, comme tu le dis,nos parcours sont totalement différents, car même si le traitement du VHC est très lourd à supporter, mois je n'avais "que" cette maladie à traiter. Comparé à toi, rien à voir. Connaitre ton histoire, ce que tu vis et comment tu le vis à l'époque ou je suivais le traitement, m'aurait apporté plus de courage. Pour ma part lorsque mon taux d'hémoglobine était descendu à 7.8 mon gastroentérologue m'avait demandé d'arrêter la Ribavirine ( ce médicament en étant la cause) pendant deux semaines pour voir si le taux reprendrait un peu de hauteur et il évoquait, soit la transfusion sanguine, soit éventuellement la prise d'EPO. Heureusement après deux semaines, une petite remontée de mon taux le rassurait et nous avions repris mais en ayant diminué la dose. Je dois préciser qu'à ce moment, j'en étais à plus de la moitié de mon traitement (44 semaines au total) et le VHC était indétectable lors des analyses sanguines depuis la cinquième semaine de traitement. Et heureusement cette période à coïncidé avec mes congés d'été. Comme tu le vois j'ai quand même eu de la chance (si l'on peux la nommer ainsi) dans mon malheur. Encore une fois je m'incline devant ton courage, ta joie de vivre et garde la pêche. Bonne continuations.

avatar
le 17/11/2015

Réponse à Limpide; je ne connais pas les compétences de ton professeur gastroentérologue, mais je suis vraiment surpris de sa façon d'aborder la maladie. Sache que si tu as contracté le VHC, avec le temps, il s'attaquera à ton système immunitaire d'une part, mais encore d'avantage à ton foie, avec risque de cirrhose, puis cancer. Je pense que, plus tôt tu traiteras plus tu augmenteras tes chances de guérison. Saches (sans vouloir t’effrayer) que même avec le nouveau traitement, nous n'en sommes pas encore à 100/100 de guérisons. On peut vivre en étant porteur du virus B, mais le C est destructeur pour l'organisme. Je te conseils d'aller sur un ( ou plusieurs) forum et d'échanger avec d'anciens malade et aussi des personnes en cours de traitement pour te faire ton opinion. Ton intention de prendre un RDV à l’hôpital Verdier est une sage décision que j'encourage. Voila, c'était mon avis et je pense ne pas être le seul à penser ainsi, ne laisse pas grandir la bête et surtout ne sert pas de cobaye.

avatar
le 21/10/2017

Bonjour VIRGINIE ,vous êtes  une femme très courageuse avec de la pèche bonne

continuation.

CHENE

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 164 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & anonyme