Le témoignage de Gisèle
Diabète de type 2

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg

Voir le témoignage

Commentaires

S'inscrire pour commenter ce témoignage
le 03/11/2016

je préfère faire confiance à un docteur qui connait ses limites et qu'il les avoue plutôt qu'un autre qui se vexe et qui vous dit "je ne peux pas résumé 10 ans d'études en un quart d'heure" et comme ça il ne donne aucune explication, "c'est comme ça et pas autrement, tu fais ce que je te dis et tu la fermes !"

eh ben je n'y retourne plus et pis c'est tout ! non mais ! il faut pas non plus se prendre pour Dieu parce qu'on a fait 10 ans d'études. J'ai arrêté de prendre n'importe quel médicament parce que le dieu toubib m'a dit de le faire car certains ont bousillé 17 ans de ma vie, du coup maintenant je me méfie et mon but c'est d'arrêter un maximum de médicament.

Aujourd'hui j'ai vu un toubib et on a reparlé de ce sujet, il m'a dit mais non voyons ! c'est comme 5 fruits et légumes par jour ! il faut prendre 5 médicaments par jour ! lol j'aime bien son humour. Il m'a aussi dit vous faites plus confiance aux guérisseuses qu'au docteur, à la limite oui, parce que les guérisseuses si elles ne me soignent pas, elles ne me détruisent pas, au contraire des toubibs qui m'ont carrément hospitalisé tous les ans pour me droguer, j'étais un vrai zombi pour que le jour ou j'arrête tout ça, on me dise vous avez été mal diagnostiquée, ça me reste en travers de la gorge tout ça

le 21/10/2016

bonsoir,

@maritima et @matinclair 

alors j'ai vu une émission récente (1 ou 2 mois) sur la 5 ou Arte, enfin il me semble ou on expliquait qu'il n'existe aucun moyen de guérir du diabète de type 2, même la chirurgie bariatrique à montrer ces limites, d'ailleurs dans ce cas la on parle de rémission du diabète et non de guérison et la sémantique est vraiment important dans ces cas la.

de plus dans la chirurgie bariatrique, on s'est aperçu qu'avec le temps les personnes opérées reprennent du poids car on finit toujours par remanger un peu plus ce qui fait reprendre du poids et l'estomac s'élargit de nouveau.

cordialement, james42.

le 23/10/2016

bonjour,

@Gbretagne 

alors je ne suis pas d'accord avec votre phrase "Alors guérison ou rémission (peut importe le terme que vous emploierez)",car comme je le disais le terme employé est important.

Guérison: La guérison et la disparition complète des symptômes d'une maladie, d'une affection, d'une pathologie ou les conséquences d'une blessure avec un retour à l'état de santé antérieur. Autrement dit il s'agit du recouvrement de la santé.
La santé et l'état de l’être vivant (en l'occurrence l'être humain) pour lequel le fonctionnement de tous les organes doit être harmonieux et régulier. En médecine la santé se caractérise par un bon état physiologique (fonctionnement normal des organes).

Rémission:
Atténuation ou disparition momentanée des symptômes d'une maladie aiguë ou chronique.

voir aussi ces liens fort intéressants:

https://www.youtube.com/watch?v=D8eUlICqiOs

http://www.allodocteurs.fr/blogs/le-blog-nutrition-du-dr-boris-hansel/

cordialement, James42.

le 23/10/2016

@Gbretagne 

oui j'ai regarder la vidéo, mais rien de nouveau sous le soleil, dans l'exemple on nous présente une personne qui prend un médicament pour soigner son diabète.

à partir du moment ou vous êtes sous un traitement quelconque, dire que l'on est guéri de sa maladie est un mensonge éhonté.

de plus on ne reprend que les conseils qui sont donner à tout diabétique, donc on ne fait qu'enfoncer les portes ouvertes.

de plus il faut comprendre que dans notre médecine on soigne d'abord des symptômes et non des causes, et la véritable cause du diabète c'est notre pancréas qui est malade et comme on ne peut pas le soigner, on ne peut pas le guérir.

cordialement, James42.

le 24/10/2016

@Gbretagne 

Alors je pense que vous avez mal lu ce que j'ai écrit, car vous déformez mes propos en disant " Entièrement, d'accord avec vous les médicaments ne soignent pas c'est bien pour cela que j'ai une alimentation qui fait travailler le pancréas et lui redonne une activité normale une échographie m'en apporté confirmation"

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit, je dis que les médicaments soignent les symptômes de la maladie mais ne soignent pas le pancréas, hors pour guérir le diabète il faudrait soit remplacer le pancréas soit pouvoir le régénérer avec des cellules souches.

Une échographie du pancréas ne permet pas dire si celui fonctionne correctement, pour cela il faut réaliser une prise de sang.

Quant aux liens que vous donnez, ils sont dangereux et même criminelles et se permettent de raconter de nombreuses contre-vérités pour ne pas dire autre chose.

Quand à  Grégoire Lagger il faut savoir qu’il n’est pas médecin mais a une formation d’ingénieur, complétée par un doctorat en physique-chimie et un autre en sciences de l’éducation, donc nous sommes bien éloignées de spécialiste du diabète.

Les miracles, les spécialistes de la maladie n’y croient guère, justement. Pour le Dr Francis Jornayvaz, responsable de la diabétologie générale au CHUV, comme pour le professeur Jacques Philippe, son homologue aux HUG, le terme de guérison est trompeur. Ils préfèrent parler de rémission, car rien n’est jamais acquis. Pour le premier, «le titre accrocheur de ce livre donne un peu trop d’espoir au patient. Vous pouvez augmenter votre activité physique et perdre du poids, mais il reste deux aspects contre lesquels vous ne pouvez lutter: l’âge et la composante génétique. Il existe des diabétiques de type 2 minces et actifs!»

Le diabétologue insiste sur le rôle primordial de la prévention mais souligne qu’elle ne résout pas tout. «Il y a la théorie et il y a les faits», ajoute Jacques Philippe. Si l’adoption d’une bonne hygiène de vie sera de toute façon bénéfique, la «guérison» reste encore très rare, et non assurée avec un simple changement de comportement. «Une étude anglaise a montré qu’après dix ans, moins de 10% des patients pouvaient vivre en faisant un régime mais sans prendre de médicaments. Leur glycémie variait en dessous ou en dessus de la norme, mais ces personnes restaient diabétiques.»

Sur un autre  de vos liens,  il parle du « Centre de l’arbre de Vie » (Connecticut, USA) le Dr Gabriel Cousens guérit la plupart des diabétiques de type 2 et certains de type 1, hors ce centre s’apparente plus à une dérive sectaire, il existe d’ailleurs une vidéo ou on voit leur techniques qui ont bien failli, expédier à la mort un de leurs cobayes, qui était diabétiques de type 1, en lui ordonnant d’abandonner son insuline.

Hors au bout de quelques jours, je ne vous explique pas dans quel état était ce pauvre homme surtout avec un jeune, il était prêt à tomber en coma diabétique, et les autres qui essayait de le dissuader de s’injecter son insuline, heureusement que ce monsieur avait assez de force de caractère pour leur dire non et faire ce qui lui semblait le mieux pour la santé.

Les compléments alimentaires sont totalement inutiles dans la plus part des cas et peuvent même s’avérer dangereux, et il n’existe aucune plante médicinales soignant le diabète.

Vous nous dites je vous cite :

« Ce n'est pas un engagement, une certitude mais une espérance de se porter mieux alors pourquoi tant que cela me fait du bien devrais-je y renoncer ?

Si cela peut donner envie à d'autres personnes de gérer leur diabète au lieu de le subir et vivre mieux pendant plus longtemps, ils peuvent toujours essayer ou tout simplement ignorer ce que j'écris. Ce site n'est-il pas fait pour s'entraider et se soutenir entre malades ? « 

Alors si c’est votre choix, très bien nous en reparlerons dans quelques années afin de voir ou vous en êtes de tout ça.

Par contre puisque nous sommes aux conseils, moi je ne conseille pas de mettre ces sottises en pratique, et d’ailleurs je les trouve dangereuses et criminelles, alors si le site est fait pour s’entraider je ne suis pas sûr que les théories dont vous vous faite le chantre soit d’une grande efficacité.

Cordialement, James42.

le 25/10/2016

bonsoir,

@maritima 

je pense que vu votre intelligence, vous avez du au moins penser à cette solution, mais je vous en parle car je suis curieux de savoir ce qu'on vous à dit.

pourquoi ne revoyez vous pas votre médecin, afin qu'il vous propose un autre médicament, après tout il n'existe pas que la metformine comme remède, et je pense que votre soignant peut entendre votre problème.

cordialement, James42.

le 26/10/2016

bonjour,

@maritima 

oui bon pour le médecin généraliste je comprend, majoritairement, ils fonctionnent tous sur le même principe.

par contre ce que je ne comprend pas dans votre phrase, je cite : "aucun intérêt à changer de médoc ( d'autant qu'on n'en connaitrait pas au départ les effets!!!). " vous parlez bien de médicament et pas de la berbérine !

les médicaments ont été testées et on connait les principaux effets secondaires, en tout cas si vous décidez de tester la berbérine, demandez bien au médecin qu'il vous fasse faire une prise de sang avant de débuter du fonctionnement du foie, reins et de l'hémoglobine glyquée et refaire la même chose au bout de trois mois.

je voulais vous demander si vous auriez l'amabilité de me faire parvenir le lien de la discussion qui doit se trouver dans le groupe "vos discussions" ou on avait déjà parler de la berbérine avec une autre personne qui avait essayé et en avait tiré un bilan mitigé.

cordialement, James42.

le 26/10/2016

@maritima 

merci beaucoup, j'ai déjà fait des recherches mais je n'ai rien trouvé, je vais continuer.

cordialement, James42.

le 01/11/2016

bonsoir,

@pomme123 et @machas 

attention avec le chrome, on ne doit pas se supplémenter de soi même, il faut demander une prise de sang à son médecin, car le chrome en excès dans l'organisme peut s'avérer dangereux à long terme.

ne pas jouer aux apprentis sorciers et faire confiance à de vrais médecins qui ont les connaissances nécessaires eux !!!

http://www.mr-plantes.com/2014/05/chrome/

par exemple:

Précautions Attention Le diabète nécessite un suivi médical. L'autotraitement avec des suppléments réputés antidiabétiques peut entraîner de graves conséquences, notamment en interagissant avec les médicaments hypoglycémiants classiques. Contre-indications Aucune connue. On recommande la prudence pour les personnes souffrant de maladie grave du foie ou des reins. Effets indésirables Quelques cas de toxicité rénale ont été rapportés chez des personnes.

cordialement, James42.

le 02/11/2016

Bonsoir,

@machas, @maritima, @aquarella  

à lire jusqu'au bout, svp.

http://www.mr-plantes.com/2011/04/epine-vinette-berberis-vulgaris/

Précautions d’utilisation de l’épine vinette

Fortement toxique, l’épine vinette peut provoquer l’état de stupeur en surdosage. Son utilisation doit faire l’objet d’une extrême prudence, une grande partie de l’arbuste étant vénéneuse. La présence en quantité importante d’un alcaloïde appelé berbérine est à l’origine de cette énorme toxicité de la plante. Seules les baies sont épargnées. Sans surveillance médicale, le recours aux propriétés de l’épine vinette est dangereux pour la santé, si celle-ci n’est pas utilisé à bon escient. Le non-respect de la posologie adéquate peut provoquer des paralysies respiratoires, des vomissements ou des diarrhées. Interdite aux femmes enceintes.

Cordialement, james42.

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 148 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

Rejoindre

C'est gratuit & anonyme