Sortir de l'alcoolisme
Dépendance à l'alcool

picture testimonial
/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360

Si moi je m'en suis sortie, alors vous pouvez y arriver

Découvrez le témoignage vidéo d'Agatha, membre Carenity et ancienne dépendante à l'alcool.

avatar
le 28/03/2018

bonjour,

je ne suis pas alcoolique ni accro de l alcool 

mais quand j 'en ai mar de tout et que je pense au deces de ma fille a 20ans , mon mari qui a un cancer et mes 2 fils qui font 1 : (de la prison , l autre stupéfiant ) ,personne me parle,

et j evite les gens!!je deprime, je pleurs

je bois toujours mes  6 bieres quand je pense a sa!!pas avant que ma voiture sois ds le garage!!

et comme l'alcool me rend malade, car le lendemain j'ai trop mal a la tete , envie de rien faire, et je passe ma journée au lit,

je me dis l alcool n 'est pas fait pr moi pour ma santé et je regrette la veille ce que j ai fait.

et le lendemain je ressent pas l envie de boire

*le lendemain j arrete quelques jours..

puis, je me dis quest -ce que je suis bien sans alcool , sa me redonne le gout de faire quelques choses

je me dis pourquoi est je bu hier soir un peu?

vu que je sais que le lendemain je suis malade et au lit et je passe une nuit blanche, car l alcool m'empeche de dormir!!

pour moi ,je me sent pas alcoolique!!

*car j 'en éprouve pas le besoin du matin jusqu'au soir.

Mais si je m 'ennuie c 'est toujours vers 18h;19h 20h

" la je vais acheter un pt pack de biere de 6 de 25 cl a 6°.....

mais ce n 'est pas tous les jours!!

et je ne bois jamais d'alcool  FORT a part de " la biere 6°"

svp pensez- vous que je sois quand meme alcoolique?

je ne tremble pas !!

et  j ai peur dy etre?

pouvez me répondre cela  urge pour moi de savoir?

je veux que l'on me le dis?

MERCI BEAUCOUP, j'espere que vous aller commenter mon gros probleme

je veux savoir si alcoolique ou pas?

GRAND MERCI A TOUS

CELIMA

avatar
le 06/04/2018

Celima, oui tu es alcoolique et la 1ère chose à faire avant de plonger complètement c'est de te reconnaitre " malade alcoolique". Ce n'est pas une tare, ce n'est pas un vice, ce n'est pas un manque de volonté, c'est une MALADIE.

Je te conseille de te renseigner pour savoir si près de chez toi il y a des " Alcooliques anonymes", vas y! Tu peux très bien ne rien dire, juste écouter ou bien intervenir....

Allez courage! J'ai été malade alcoolique pendant 30 ans, alors tu peux me faire confiance!

Bises.

Agatha.

avatar
le 01/07/2018

@celima bonsoir celima, je pense qu'il y a plusieurs sortes d'alcooliques. il y a les alcooliques "mondains" qui par de leur métier ou de leurs relations boivent par "obligation", les alcooliques chroniques qui ont besoin de cette substance pour pouvoir vivre "normalement", les alcooliques qui lorsqu'ils se retrouvent seuls ressentent le besoin de s'alcooliser pour palier à la solitude, et il y a surement d'autres formes d'alcoolisme. Moi je fait partie, je dirais, du troisieme groupe. je ne ressent pas le besoin de m'alcooliser dans la journée. mais quand vient le soir, quand j'ai terminé ma journée de travail et que j'ai accompli mes taches ménagères et que je me pose dans mon canapé, cette envie de "boire" devient irrésistible. alors je me fais aider. je suis suivie par un addictologue et une psychologue depuis plus de trois ans. les résultats ne sont pas concluants mais au moins je me dit que je ne suis pas seule à combattre et comprendre cette maladie. car c'est une MALADIE. il faut l'accepter méme si ça ne fait pas plaisir! de toute façon, le nier ne sert à rien bien au contraire. alors, fais toi aider et mets toutes les chances de ton coté. et surtout, ne reste pas seule face à cette "saloperie "..voilà celima, je te souhaite plein de courage, tu vas t'en sortir comme je vais m'en sortir aussi, cela mettra le temps qu'il faudra, mais sache qu'au bout du tunnel, il y a toujours la lumiére!!!

avatar
le 26/09/2017

Bonjour,

Félicitations Mme, je vous tire mon chapeau  ! 

J'ai un ami, je l'ai connu il y a 13 ans et depuis passé 10 ans il ne boit plus. 

Je lui ai tendue la main, il l'a saisie et je lui ai servi de béquilles (comme vous dites si bien dans la vidéo).

Et, je suis fière de lui et lui aussi à sa manière ! 

C'est très dur mais le jeu en vaut la chandelle ! 

Bon courage sur votre route il y aura toujours des tentateurs(trices.), évitez les comme la peste. 

Même s'ils ne sont pas coupables mais tout simplement malades. Vous ne pouvez rien pour eux ! Pourquoi me direz-vous car vous devez vous protéger et dans ces cas là, c'est vous la prioritaire (être égoïste pour éviter le danger). La tentation, etc...

Car on sait très bien qu'alcoolique un jour = alcoolique toujours. 

Préservez-vous ! 

C'est malheureux mais c'est ainsi. 

Avec toute ma sympathie. 

Sandrine