/static/themes-v3/default/images/default/opinion/temoignage/intro.jpg?1516194360

Comment réussir à arrêter de fumer et ainsi stabiliser sa BPCO ?

Atteint d’emphysème et d’une BPCO niveau 4 sévère, notre membre @pseudo-masqué‍ a réussi à arrêter de fumer il y a 6 ans, sans rechute, alors qu'il était fumeur depuis ses 16 ans. À l'occasion du Mois sans Tabac, il a accepté de nous raconter son parcours pour arrêter de fumer, grâce à des patchs, un suivi psychologique et une bonne dose de volonté !

Comment avez-vous découvert que vous aviez une BPCO ? Quelle était votre consommation de tabac ?  

Suite à des bronchites à répétition, on m’a diagnostiqué une BPCO niveau 2. Quand j’ai commencé à fumer, j’avais 16 ans ; quand j’ai été diagnostiqué, j’avais 54 ans et j’étais à un paquet de 20 cigarettes par jour.

[Le tabagisme est la cause de 90% des BPCO, ndlr]

Un professionnel de santé vous a-t-il immédiatement conseillé d’arrêter de fumer ? Avez-vous été accompagné par un médecin ?

Un pneumologue m’avait conseillé d’arrêter et m’a fait suivre par mon médecin traitant. La décision d’arrêter n’a pas, de mon côté, était immédiate, car je n’ai pas tout pris au sérieux… Tout en craignant quand même les avertissements du pneumologue. J’en ai donc parlé à mon médecin, qui m’a aidé à essayer d’arrêter de fumer.

Comment avez-vous procédé pour arrêter de fumer ? 

J’ai commencé par les patchs, pour un programme de 6 mois avec le suivi du généraliste et ses conseils. À la fin de mon traitement avec les patchs, je fumais encore 4 cigarettes par jour, je suis donc allé revoir mon pneumologue tout content de moi… Seulement, après le diagnostic, celui-ci m’annonce qu’il ne faut plus 1 seule cigarette car ma BPCO est au niveau 4 sévère et qu’il n’y a pas d’autre solution pour stabiliser la maladie qui était à présent très sévère.

Du coup, j’ai opté pour la e-cigarette, nicotine zéro. L’avantage, c’est le goût n’est pas trop enviable pour ne pas être accro à la e-cigarette. Plus de cendrier ni briquet ni cigarettes à la maison. Le goût étant déplaisant et n’ayant rien d’autre je vapotais de moins en moins et j’ai évité les endroits de fumeurs. Je me suis mis au vélo. Mon généraliste m’a donné quelques calmants pour m’aider et j’avais que le vélo pour me défouler dans la nature.

Vos proches vous ont-ils aidé dans votre parcours ?

Chez moi, personne ne fume et tout le monde m’a encouragé. C’était super pour m’aider. J’avais aussi prévenu mes collègues de travail que j’arrêtais de fumer et qu’il ne fallait pas me tenter. J’ai refusé les pauses café avec les fumeurs.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour arrêter ? Quels ont été les obstacles ?

Le plus dur, c’est de tenir les 6 premiers jours, et pour ça je m’occupais un max à des tas de choses, ça a commencé à être plus facile après 1 semaine en restant sur mes gardes. Après l’arrêt de la cigarette électronique, je n’avais plus rien, et là j’ai ressenti du stress. Mon généraliste m’a aidé avec quelques remèdes pour rester zen.

Avez-vous pris du poids suite à l’arrêt du tabac ? Cela effraye bon nombre de patients.

Je n’ai pas pris un kilo ! Il faut dire que plutôt que de fumer, je faisais du vélo.

Depuis combien de temps avez-vous arrêté de fumer ? Comment vous sentez-vous physiquement et moralement ?

Cela fera 6 ans le 23 novembre que je ne fume plus. Eh oui, on se rappelle de la 1ère fois sans clope ! Aujourd’hui, je revis ! Tout en souffrant de la BPCO, toujours stabilisée grâce à l’arrêt du tabac, je ressens à nouveau les parfums, j’ai retrouvé le goût car je n’avais plus de palais avec le tabac, j’apprécie toutes ces bonnes odeurs dont j’avais oublié le parfum… Par contre le tabac froid m’incommode désormais et je ne supporte plus une personne qui a une haleine de tabac !

Que conseilleriez-vous à un fumeur qui souhaite arrêter de fumer ?

Je ne pourrais plus fumer de ma vie car je ne supporte plus l’odeur et je n’en ai surtout plus l’envie. Et après 6 ans d’arrêt du tabac ma maladie est toujours stabilisée.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite arrêter de fumer ?

Pour arrêter de fumer, il faut d’abord le vouloir fortement puis être suivi psychologiquement et par l’entourage. Il faut surtout regarder les avantages et les inconvénients parce que... y'a pas photo !

Merci beaucoup à @pseudo-masqué d'avoir partagé son expérience avec nous. Avez-vous vécu la même chose ? Comment avez-vous réussi à arrêter de fumer ou quels sont vos obstacles ? N'hésitez pas à commenter ce témoignage pour en discuter !

avatar
le 07/11/2018

@pseudo-masqué‍ chapeau pour ton parcours sans tabac, c'est dur de s'arreter j'en sais quelque chose. j'ai arreté le 5 septembre 2003 et je n'ai jamais refumé et comme toi aucune envie, encore une fois tu est un warrior !!!!

avatar
le 07/11/2018

@pseudo-masqué‍ Mes compliments pour ce beau parcours 

avatar
le 07/11/2018

@pseudo-masqué ledalle

merci @pseudo-masqué‍   tout ce que j'espere c'est que cela peut servir a d'autres qui veulent arrêter, je serais la pour les accompagner moralement car  je sais combien c'est dur et on est seul et pas forcément  bien compris et surtout faut arrêter de penser ça  N'ARRIVE QU AU AUTRES 

faut savoir que la bpco est au nez de toutes personnes qui fument et que cette maladie est irréversible, donc elle fait pas de cadeaux et vous arrive brutalement, sans prévenir et une fois installée ,elle vous ronge chaque jour un peut plus ,pour finir par vous anéantir et il vous reste une petite chance de la stabiliser si vous arriver  a STOPPER  de suite  de fumer  y a pas de répits

bonne soirée et merci a toi

Dan

avatar
le 08/11/2018

Bonjour ,  

Egalement BPCO  niveau 4 j ai arreter de fumer en 2005 apres 3 paquets par jour mais surtout pas grapotter et plus des cigares j avalais tout  ,apres des essaies de moi-meme sans succes  ,etant en cure je me suis arreter avec des patchs grosses doses ,suivit par une psycologue ,j,ai arreter en une semaine avec meme des cartouches dans le coffre de voiture etant au bord de l,Espagne  pour mes enfants ,aujourdhui  j,en supporte les inconveniants  ,et je ne peut que vous conseiller d arreter  ,c est un poison .                        Bravo a ceux qui on stopper,si je n,avais arreter je ne serais plus de ce monde  .         je remercie encore cette personne spy qui ma aider   .     bonne journée  a tous

Rob

avatar
le 08/11/2018

je ne peux ressentir votre combat je n ai jamais fumé ni eu l envie .cependant je vous félicite pour ce courage que beaucoup n ont pas 

avatar
le 08/11/2018

Comme toi je fumais ; pas autant cependant mais depuis longtemps aussi . j'ai commencé à 16 ans ,  bien que mon état pulmonaire soit déjà fragile à cette époque . je suis née prématurée . je travaillais comme gestionnaire comptable et administrative pour un restaurant et une carrosserie peinture . j'avais l'habitude des bronchites depuis mon enfance . je m'étais déjà plaint de cette pression sur ma poitrine . on m'a traité pour crise d'angoisse !!!  En 2010 je trouvais que j'avais beaucoup de mal à reprendre ma respiration en montant les escaliers . j'ai vu un pneumologue .il m'a dit que j'avais bronchite chronique  emphysème et dilatation que j'étais au stade 4 déjà . j'ai mis du temps à encaisser le choc . je suis resté dans le déni pendant un bout de temps . et puis un jour j'ai fait une grave infection . on m'a dit qu'il me restait 6 mois à cette allure . j'ai arrêté de fumer du jour au lendemain avec l'aide de la e cig . j'ai diminué petit à petit la dose de nicotine et puis à 0 je la prenais de temps en temps . un jour je me suis aperçu que je ne l'avais pas prise de la journée et je ne l'ai pas retouché . c'était il y a 4 ans presque . on peut fumer à coté de moi ça ne me donne pas envie mais la fumée me gêne . j'ai toujours détesté l'odeur du tabac froid . quand je fumais je mangeais des bonbons à la menthe tout le temps !

j'ai pris du poids mais c'est tant mieux pour moi car mon imc était trop basse . aujourd'hui je n'en prends plus . bon je suis encore très mince mais c'est déjà mieux . 

je n'aime plus les bonbons à la menthe non plus! 

il faut avoir le déclic pour arrêter ; et ensuite il faut juste tenir les quelques secondes où l'envie se fait sentir . ça dure très peu de temps en fait mais c'est très fort .et les premiers temps ça revient souvent !  petit à petit ces pics disparaissent . 

la maladie n'est pas toujours stable chez moi mais je suis toujours  en vie ! et je suis sure que c'est grâce à l’arrêt du tabac .

avatar
le 08/11/2018

@pseudo-masqué ledalle

bonjour @pseudo-masqué‍  c'est super que tu ne touche pas au tabac  ,mais reste vigilante car le tabac passif est aussi dangereux , protège toi des fumeurs

bon après midi

Dan

avatar
le 08/11/2018

 Bravo quel parcours et quel courage. Nous en sommes tous là. Moi j'ai hélas respiré du trichloréthylène pendant 2 ans environ en plus du tabac. Puis j'ai travaille sur Paris. En 2003 (comme Maria) en plein divorce j'ai pris la decision de stopper le tabac. Et comme mon ex mari fumait (et qu'il fume toujours) ça a été plus simple d'arrêter car il n'y avait plus de tabac a la maison plus de tentation. Maintenant je déteste l'odeur du tabac. Mais hélas malgré 16 ans de sevrage cet cochonnerie a fait des dégâts

avatar
le 08/11/2018

@pseudo-masqué‍  chez moi personne ne fume c est deja cela sinon je demande aux fumeurs d aller s intoxiquer dehors car mon j ai des problrmes respiratoires 

avatar
le 08/11/2018

@pseudo-masqué ledalle

@pseudo-masqué‍    tu as raison ne l’ache  rien ta santé  c'est ce qui compte le plus

les paquets de cigarettes montrent bien en photos ce que l'on en cours a fumer

mais bien sur tout le monde te diras que ça n'arrive qu aux autres

 a toutes les personnes qui veulent un coup de pouce pour arrêter de fumer  qu ils aillent  en simple visite dans une clinique de réhabilitation et qu ils regardent toutes ses personnes  qui sont la avec un branchement d’oxygène dans les narines, et qui eux aussi disaient ça n'arrive qu aux autres

Dan

icon cross

La réaction de nos membres vous intéresse ?

Rejoignez les 193 000 patients inscrits sur la plateforme, accédez à tous les commentaires / avis et partagez le vôtre.

C'est gratuit & confidentiel